CAR

République Centrafricaine : Les nouveaux députés élisent le président de l'Assemblée nationale

Source
Posted
Originally published
BANGUI, le 10 juin (IRIN) - Le nouveaux députés de l'Assemblée nationale centrafricaine se sont réunis mardi dernier pour la première fois en session extraordinaire et ont élu Célestin Leroy Gaombalet à la présidence de l'Assemblée nationale.
A 63 ans, M. Gaombalet, qui occupe également le poste de Premier ministre, siège au l'Assemblée nationale en tant que représentant de Bambari, une ville située dans l'est de ce pays d'Afrique centrale.

Il dispose désormais de 48 heures pour choisir entre son poste de Premier ministre et celui de président de l'Assemblée nationale.

La Convergence Kwa na Kwa, une coalition en faveur de François Bozizé, le nouveau président élu, a soutenu la candidature de Gaombalet.

Gaombalet a été élu président de l'Assemblée en totalisant 78 voix contre 18 en faveur de son opposant, Luc-Apollinaire Dondon Konamabaye. Membre du Mouvement de libération du peuple centrafricain - le parti précédemment au pouvoir -, Konamabaye présidait l'Assemblée nationale lorsque Bozizé a remplacé l'ancien président Ange-Félix Patasse à la tête du pays, le 15 mars 2003.

« Je ferai en sorte que l'Assemblée nationale soit plus qu'un simple greffe », a déclaré Gaombalet après sa nomination.

A propos de la victoire de ce dernier, Konamabaye déclarait : « Je souhaitais apporter une contribution à l'Assemblée nationale. Malgré tout, c'est un vote démocratique et je félicite M. Gaombalet pour sa nomination »

Entre-temps, la cour constitutionnelle de Bangui a rejeté la requête de l'ancien Premier ministre Martin Ziguélé, qui souhaitait invalider l'élection de Bozizé.

Dans cette requête, présentée à la cour le 27 mai dernier, Ziguélé affirmait que des soldats avaient intimidé les électeurs pour les contraindre à voter pour Bozizé au deuxième tour du scrutin présidentiel, tenu le 8 mai dernier.

La cour a toutefois rejeté la requête de Ziguélé, jugeant que ses affirmations étaient infondées.

« M. François Bozizé est officiellement déclaré président élu de la république de Centrafrique », a affirmé Simon-Narcisse Bozanga, conseiller juridique de la cour constitutionnelle.

[FIN]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.irinnews.org. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite d'IRIN. ]

Copyright (c) UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs 2005