CAR

République Centrafricaine: Le PAM ne peut atteindre près de 5 400 déplacés

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
NAIROBI, 10 février (IRIN) - En raison de l'insécurité qui règne au nord de la République Centrafricaine, le Programme alimentaire mondial (PAM) a fait savoir qu'il ne pouvait atteindre près de 5 400 personnes déplacées à l'intérieur de leur pays devant bénéficier d'une aide d'urgence.
Dans un rapport d'urgence publié samedi, l'agence onusienne a indiqué que "pratiquement aucune information" en provenance de cette région n'était disponible. Elle a ajouté que le système de l'ONU négociait actuellement un accès aux régions contrôlées par les rebelles, et qu'une mission d'évaluation des besoins avait prévu de se rendre à Kabo et Batangafo. "Le PAM a l'intention de reprendre son assistance dès que l'accès sera accordé," a rapporté le PAM.

Par contre, le PAM a indiqué que la "situation sécuritaire relativement stable" de la partie sud de la capitale Bangui lui avait permis de recommencer les distributions alimentaires dans cette région. Au moins 44 000 personnes vulnérables affectées par les conflits armés ont reçu 226 tonnes de nourriture à Bangui en janvier, a-t-il ajouté. "L'aide du PAM est destinée à soutenir ces foyers déplacés lors de leur réinstallation dans les quartiers sud de Bangui. Les vivres ont été entièrement distribués aux femmes, pour elles-mêmes et leurs familles," a précisé l'agence.

[FIN]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.irinnews.org. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite d'IRIN. ]

Copyright (c) UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs 2003