CAR

République centrafricaine : Désarmement et élections, deux étapes clés vers la paix

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Le succès du programme de désarmement, démobilisation et réinsertion des ex-groupes rebelles est un passage obligé vers la paix. C'est ce que souligne le Conseil de sécurité de l'Onu dans une déclaration approuvée hier à l'unanimité. Le document met en exergue l'importance du rendez-vous électoral prévu pour avril prochain, déjà qualifié de moment "clé" pour le futur du pays par l'envoyé de l'Onu en République centrafricaine, Sahle-Work Zewde. La déclaration du Conseil de sécurité suit de quelques jours le lancement du programme de désarmement. Les opérations concernent potentiellement plus de 6000 ex-combattants, en particulier l'Armée populaire pour la restauration de la démocratie (Aprd), un des deux ex-groupes rebelles intégrés au gouvernement d'unité nationale. Par ailleurs, il y a quelques jours, l'ex-colonel Charles Massi, commandante de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (Cpjp), une des formations encore en lutte avec le gouvernement central, a été arrêté près de la frontière septentrionale avec le Tchad.