CAR

République centrafricaine : agir contre le paludisme

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Le paludisme (également appelé malaria) est la première cause de mortalité en République centrafricaine (RCA). Le CICR réalise depuis septembre 2011 un projet pilote visant à contrer ce fléau à Obo, dans le sud-est du pays. L'idée est simple : diagnostiquer la maladie dès les premiers symptômes, administrer un traitement antipaludéen et assurer un suivi médical tout au long du traitement, sans qu'il n'en coûte rien au patient. En trois mois, ce programme a prouvé qu'une prise en charge précoce du paludisme permettait de réduire le taux de mortalité de manière drastique. Reportage de cette région qui souffre aussi d'une pauvreté endémique et de l'insécurité liée à la présence de l'Armée de résistance du seigneur (LRA).

L'apparence de quiétude s'avère trompeuse. La moitié des 12 000 habitants est composée de déplacés internes et de réfugiés provenant de la République démocratique du Congo, pays voisin.

Dans cette région, le dénuement est extrême. Les exactions commises par certains porteurs d'armes et l'insécurité liée à leur présence aggravent encore la situation, en particulier sur le plan sanitaire.

Voir le diaporama