CAR

OCHA République centrafricaine (RCA) Update 4 février 2017 Kaga-Bandoro

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Contexte

Le mercredi 1er février, un incendie s’est déclenché dans le site de déplacés à côté de la base de la Force internationale. La rapide intervention des pompiers de la MINUSCA conjuguée aux efforts de la population, des partenaires humanitaires et des autorités locales ont permis de maîtriser le feu qui a néanmoins causé d’énormes dégâts dans le bloc 2 du site. Le bloc 2 abritait 2 922 personnes, plus de 2 553 personnes ont perdu leurs abris dans l’incendie. 2 personnes brûlées ont été prises en charge à l’hôpital de la MINUSCA.14 personnes traumatisées ont été internées à l’hôpital préfectoral et à celui de la MINUSCA. Au moins 778 huttes ont complètement été brûlées. 73 huttes ont été détruites pour empêcher la propagation du feu. Le bladder qui était installé dans la zone n’a pas été endommagé. Les retours vers les quartiers et le site Lazare observés après l’incendie sont difficiles à quantifier mais seraient motivés par la crainte d’un deuxième incendie. Au moins 1 245 personnes sont actuellement installées sur le site Lazare. Les partenaires humanitaires mettent en œuvre tous les moyens disponibles pour répondre aux besoins des personnes vulnérables à Kaga-Bandoro.

Logistique

Contrainte

  • Le mauvais état de la piste met en danger la population et les équipages à bord des avions humanitaires.

  • Les vols humanitaires sont suspendus dans l’attente de la réhabilitation de la piste.

Réponse

  • Plaidoyer auprès de la Force internationale pour la réhabilitation de la piste. Des travaux ont déjà commencé.

Abris d’urgence/CCCM/NFIs Réponses

  • Plusieurs huttes ont été reconstruites dans la zone touchée par l’incendie à l’aide de matériaux locaux.

  • Le site de Lazare a été conçu pour accueillir au moins 10 000 personnes.

  • Les travaux de reconstruction et de réhabilitation des maisons dans les quartiers de retour sont en cours.

  • Les acteurs engagés dans ces activités sont à l’étape de fabrication des briques et de rassemblement de certains matériaux de construction.

  • Suite à l’incendie du bloc 2, les partenaires humanitaires ont construit un hangar avec une capacité d’accueil de 300 personnes pour loger les personnes les plus vulnérables en priorité les femmes enceintes et les enfants.

  • Une mission d’évaluation des besoins des personnes vulnérables a commencé le jeudi 2 février.

  • Le 4 février, distribution de couvertures et de nattes sur le site de déplacés à côté de la base de la MINUSCA.

  • Le 4 février, distribution de kits NFIs sur le site Lazare.

Eau, hygiène et assainissement Planification

  • Le 3 février, les travaux de construction d’une latrine et d’une douche sur le site de Lazare ont été terminés.

Santé

Réponse

  • Le 6 février, mise en place d’une clinique mobile sur le site à côté de la MINUSCA.

Sécurité alimentaire

Réponse

  • Le 4 février, début des distributions des rations mensuelles avec une priorité sur le bloc 2.

Protection

Réponse

  • Sensibilisation des chefs de ménages sur les critères de sélection pour le logement dans les hangars construits à côté de la base de la MINUSCA.

  • Suivi des mouvements de la population suite à l’incendie.

Besoin

  • Identification des besoins spécifiques des personnes vulnérables à l’aide d’une approche communautaire.
UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.