Mise à jour numéro 2 de la situation humanitaire suite aux inondations en République centrafricaine (RCA) 26 novembre 2019 (couvrant la période du 12 au 24 novembre)

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 26 Nov 2019

Contexte

Au 22 novembre, environ 100 000 personnes sont affectées par les inondations subséquentes aux pluies diluviennes de fin octobre, dont plus de 33 000 personnes à Bangui et Bimbo ; et le reste est réparti entre les préfectures de la Basse-Kotto, Lobaye, Mbomou, Nana-Gribizi, Ombella M’Poko, Ouaka et Ouham.

Cependant, des évaluations aériennes survolant par hélicoptère le fleuve Oubangui le 20 et 21 novembre, ont identifié un nombre plus faible que prévu de maisons inondées ou détruites en dehors de Bangui. Pour la majorité des personnes touchées dans cette zone, l’impact des inondations se fait ressentir plutôt au niveau de perte de certains articles ménagers ou d’une dégradation du cadre de vie.

Par ailleurs, avec la baisse progressive du niveau d’eau correspondant au début de la saison sèche, certains habitants ont commencé à retourner chez eux, particulièrement à Bangui et Bimbo. Pour ces différentes raisons, la prochaine mise à jour devrait voir le nombre de personnes affectées baisser.

Le risque de maladies hydriques continue de planer dans les zones de retour suite notamment au débordement des toilettes et la contamination des puits. La Ministre de l’action humanitaire et de la réconciliation nationale a réuni le 23 novembre les chefs de quartiers de Bangui touchés par les inondations, afin de préparer la décontamination et la dépollution des maisons et points d’eau. Malgré la baisse du niveau d’eau enregistrée, un nombre important de maisons demeurent immergées, particulièrement à Bangui.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.