CAR + 3 more

LRA Crisis Tracker - Moniteur de la Crise de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) Revue Trimestrielle de Sécurité [Juil - Sept 2011]

Sources
Posted
Originally published

Attachments

SOMMAIRE EXÉCUTIF

Cette Revue Trimestrielle de Sécurité du LRA Crisis Tracker fournit un résumé et une analyse des activités signalées de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) de juillet à septembre 2011 (la période de rapport soulignée) en République démocratique du Congo (RDC), au Sud-Soudan, et en République Centrafricaine (RCA).

Plusieurs rapports se manifestent qui dévoilent que des membres clés de la structure de commande LRA se sont rassemblés en sud-est de la RCA entre juillet et septembre de 2011. Ce rendez-vous a compris plusieurs commandants auparavant marchant en RDC, qui étaient convoqués à RCA par six officiers acholis envoyés à la RDC par Joseph Kony, chef de la LRA, d’après certaines informations. Toutefois, par la fin de septembre selon certaines sources, des multiples groupes LRA retournaient au sud – vers la frontière RDC-RCA.

Le mouvement de la LRA dans RCA serait lié à la réduction drastique des attaques LRA enregistrées en RDC du nord entre juillet et septembre 2011. La période de rapport soulignée a vu une réduction constante des attaques LRA enregistrées, avec 20 attaques LRA se passant en juillet, 12 en août, et 11 en septembre, d’après certaines sources. C’est un déclin dramatique de la hausse des 50 attaques au mois de juin, qui avait pour résultat 32 civils tués et 53 enlevés.

L’intensité de violence, mesuré par le nombre des meurtres et des enlèvements par attaque signalée, était au plus bas niveau aux sept trimestres enregistrés précédents. En moyenne, 0,23 civils étaient tués et 1,65 étaient enlevés par attaque signalée.

Contre les 87 attaques enregistrées du trimestre précédent, la période de rapport soulignée a vu une réduction du nombre des attaques LRA enregistrées par 51%, 43 attaques enregistrées au total.