CAR + 1 more

Le PAM achemine par avion du matériel d'urgence aux nouveaux réfugiés du Darfour en RCA

Source
Posted
Originally published
BANGUI - Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) lance aujourd'hui une opération aérienne complexe pour acheminer de l'aide alimentaire d'urgence à plus de 2 600 réfugiés du Darfour qui ont récemment traversé la frontière vers le nord-est de la République Centrafricaine (RCA).

« Le transport aérien de vivres représentent un dernier recours coûteux, mais nous n'avons pas le choix » a déclaré Jean-Charles Dei, directeur du PAM en RCA. « Ces personnes sont dans une des régions les moins accessibles au monde, mais ils ont besoin d'aide immédiatement. Ce n'est que la dernière illustration des conséquences déstabilisantes du conflit au Darfour sur la région. »

Les réfugiés, principalement des femmes et des enfants, ont fui les attaques incessantes à Dafak, au Sud Darfour, fin mai. Leurs conditions de vie près de la ville centrafricaine de Sam Ouandja sont très précaires et se détériorent rapidement. Les employés du PAM qui se sont récemment rendus sur place ont découvert que les réfugiés ne se nourrissent que de mangues et de réserves limitées de manioc. La plupart n'ont pas d'abri et il n'y a aucun accès à l'eau potable.

Un avion transportant 15 tonnes de biscuits énergétiques a décollé du dépôt humanitaire du PAM à Accra, au Ghana, et devrait atterrir aujourd'hui à Bangui, capitale de la RCA. Le matériel sera ensuite transféré dans un avion plus petit et transporté en deux rotations vers Bria. Le tout sera par la suite acheminé à Sam Ouandja en quatre vols.

Le PAM achemine déjà 80 tonnes de nourriture vers nord-est de la RCA par camion. Le convoi transporte également des semences et du matériel agricole, des comprimés de purification d'eau et d'autre matériel d'urgence de la FAO, du HCR et de l'UNICEF. Cependant, les camions devraient mettre jusqu'à dix jours pour rejoindre leur destination à cause de l'arrivée de la saison des pluies et du piètre état des routes.

Outre les contraintes logistiques, le travail humanitaire en RCA continue d'être menacé par l'insécurité. Le récent meurtre d'une employée de Médecins sans Frontières, près de Paoua dans le nord-ouest, est le triste résultat d'une série d'attaques contre des humanitaires et a provoqué l'arrêt temporaire des opérations humanitaires dans la région.

« C'est suffisamment difficile de transporter du matériel humanitaire sans que l'on doive également s'inquiéter pour notre sécurité. Si la situation s'aggrave, les conséquences pour les personnes qui ont le plus besoin de nous pourraient être désastreuses » a ajouté M. Dei.

Le PAM a toujours besoin de 16 millions de dollars pour mener à bien ses opérations en RCA. A ce jour, les donateurs sont : les Etats-Unis (14 millions de dollars US), des fonds multilatéraux (4,8 millions de dollars), le Fonds central d'intervention d'urgence des Nations Unies - CERF (1,8 million de dollars - voir : http://ochaonline.un.org) la Commission européenne (1,37 million de dollars), la France (1,2 million de dollars), le Canada (860 000 dollars), l'Allemagne (650 000 dollars), le Royaume-Uni (520 000 dollars).

Contacts :

Cécile Sportis
Directrice
cecile.sportis@wfp.org
Tél : +33 (0)1 70 38 53 30

Louis-Etienne Vigneault-D.
Chargé de l'Information
louis.vigneault@wfp.org
Tél : +33 (0)1 70 38 53 30
Port : +33 (0)6 68 12 91 24