CAR

Epidémie de rougeole en Centrafrique, Grade 2 - Rapport de Situation N°4 Semaine épidémiologique 9 (24/02/2020 au 01/03/2020) Mise à jour du 03 mars 2020

Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

1. POINTS SAILLANTS

5 130 nouveaux cas de rougeole enregistrés en 2020 dont 1112 cas à S07, 1009 cas à S08, 194 cas à S09 (données partielles de 03 DS sur 18 : 114 pour le DS de Alindao, 21 pour le DS de Bozoum et 59 pour le DS de la Haute-Kotto)

517 cas confirmés par l’Institut Pasteur de Bangui depuis le début de l’année 2019 dont 452 dans les districts de santé en épidémie.

Pas de district de santé ayant dépassé le seuil épidémique depuis S7 105 décès enregistrés soit une létalité de 1,07%. 19 décès enregistrés

par le DS de Baboua-Abba dont 07/232 (CFR : 3,02%) décès à S07 et 10/318 décès (CFR : 3,14%) à S08.

Lancement de la première phase de vaccination ciblant 7 DS dont les 3 DS urbains de Bangui prévu du 14 au 18/03/2020.

Campagne de vaccination en cours dans un des 3 DS appuyés par MSF-F

Echange entre l’UNICEF et Supply Division pour la commande de 1 700 000 doses de VAR sur fonds du projet SENI et 648 977 doses additionnelles allouées par Gavi.

Gaps dans la mobilisation des ressources financière demandées par le pays (CFE et FAUSP) et le renforcement de staff techniques en appui à la réponse.

2. CONTEXTE

L’épidémie de la rougeole que connait la République centrafricaine survient dans un contexte d’accumulation de susceptibles liée aux faibles couvertures vaccinales administratives en vaccination de routine (< 75 entre 2015 et 2019) et lors des différentes AVS à l’échelle nationale (campagne de suivi) et en riposte aux flambées épidémiques. 25 districts de santé sont classés à risque élevés et 10 à risque moyen faisant craindre une expansion, de proche en proche, de l’épidémie dans les districts de santé portant à 18 districts en épidémie à S9 sur les 35 que compte le pays.

Le Ministère de la Santé a élaboré un plan de riposte avec l’appui technique des partenaires (OMS, UNICEF et ONGs) a mobilisé localement les ressources pour la mise en œuvre des axes de la réponse. Pour la riposte vaccinale, le pays a retenu dans le scénario de vacciner les enfants de 6 mois à 10 ans pour un effectif estimé à 2 650 507 selon un ordre de priorité accès sur les districts de santé en épidémie et la disponibilité de ressources (vaccins et intrants de la vaccination).

Avec les ressources disponibles localement et l’appui des partenaires locaux (intersection MSF), le pays conduira du 14 au 18/03/2020 la vaccination dans 10 des districts de santé en épidémie et planifiera la vaccination dans 25 districts de santé restant dès l’acquisition des vaccins complémentaires attendus.