CAR

Epidémie de rougeole en Centrafrique, Grade 2 - Rapport de Situation N°7 Semaine épidémiologique 13 (23/03/2020 au 29/03/2020) Mise à jour du 31 mars 2020

Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

1. POINTS SAILLANTS

  • 1021 nouveaux cas de rougeole enregistrés à la S13 dont zéro décès parmi les nouveaux cas.

  • 14 138 nouveaux cas de rougeole notifiés, 252 cas confirmés et 49 décès enregistrés de la semaine 1 à la semaine 13 de l’année 2020 soit une létalité de 0,45%.

  • Tenue d’une réunion d’harmonisation des données OMS/DPV/Surveillance, pour l’intégration des line listing dans la base des données.

  • 21 districts sanitaires sur 35 sont en épidémie.

  • Mobilisation de ressources à travers FAUSP, Etat/BM, Médecins Sans Frontières et Gavi, afin d’assurer une riposte à l’épidémie.

  • Préparatif de la deuxième phase de la campagne de vaccination de masse contre la rougeole dans les 25 districts de santé

2. CONTEXTE

L’épidémie de la rougeole que connait la République centrafricaine survient dans un contexte d’accumulation de susceptibles liée aux faibles couvertures vaccinales administratives en vaccination de routine (< 75 entre 2015 et 2019) et lors des différentes AVS à l’échelle nationale (campagne de suivi) et en riposte aux flambées épidémiques. 25 districts de santé sont classés à risque élevés et 10 à risque moyen faisant craindre une expansion, de proche en proche, de l’épidémie dans les districts de santé portant à 21 districts en épidémie à S10 sur les 35 que compte le pays.
Le Ministère de la Santé a élaboré un plan de riposte avec l’appui technique des partenaires (OMS, UNICEF et ONGs dont MSF) a mobilisé localement les ressources pour la mise en œuvre des axes de la réponse. Pour la riposte vaccinale, le pays a retenu dans le scénario de vacciner les enfants de 6 mois à 10 ans pour un effectif estimé à 2 650 507, selon un ordre de priorité accès sur les districts de santé en épidémie et la disponibilité de ressources (vaccins et intrants de la vaccination).
Avec les ressources disponibles localement et l’appui des partenaires locaux (dont MSF), le pays a conduit du 14 au 18/03/2020 la vaccination dans 08 des districts de santé en épidémie ; elle est en cours dans 2 DS appuyés par MSF et les préparatifs sont en cours pour la vaccination dans 25 districts de santé restants en mai 2020. La Direction de la Prévention par la Vaccination prépare actuellement une réunion d’évaluation à mi-parcours de la riposte, pour mieux préparer l’intervention dans les 25 DS restants.