CAR

Dekoa : Des dizaines de victimes civiles dans des combats entre rebelles

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Au moins 31 personnes, civiles pour la plupart, ont perdu la vie dans le centre du Centrafrique dans le cadre de violents combats entre d’anciens rebelles de la Seleka et des miliciens anti-balaka, ont annoncé des sources de la Croix Rouge locale, qui ont précisé que 10 corps sans vie retrouvés dans une fosse commune portaient des uniformes militaires.

Après les affrontements, des combattants de l’ancienne rébellion ont attaqué plusieurs villages situés entre Dekoa (à 30 kilomètres au nord de la capitale Bangui) et Kaga Bandoro (à 70 kilomètres de Bangui) et livré aux flammes plusieurs habitations. Initialement, les miliciens de la Seleka ont empêché les volontaires de la Croix Rouge de pénétrer à Dekoa.

La dernière vague de violences dans la région du centre du pays a également provoqué la fuite d’un certain nombre de civils, qui se sont réfugiés dans les forêts voisines. Cinquante soldats de maintien de la paix de la mission africaine Misca sont actuellement déployés à Dekoa, fréquent théâtre de combats intercommunautaires ces derniers mois, mais aucun élément ne permet encore d’indiquer si ceux-ci sont intervenus dans les violences.

(VV/CN)