CAR + 1 more

Démarrage du rapatriement volontaire des réfugiés soudanais

Source
Posted
Originally published

Attachments

Bangui, le 12 décembre 2017 — Le gouvernement centrafricain a démarré ce jour 12 décembre, avec l’appui du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), le rapatriement volontaire de quelques 1500 réfugiés soudanais du camp de Pladama Ouaka, dans le centre de la Centrafrique à Bambari vers Nyala, une localité située dans le sud du Darfour au Soudan.

En effet, au courant du mois d’octobre dernier, les réfugiés soudanais du camp de Pladama - Ouaka avaient librement et volontairement exprimé leur volonté de retourner dans leur pays d’origine. Ils avaient confirmé ce désir le 21 novembre 2017 lors de leur visite par les autorités soudanaises qui étaient venues s’enquérir de leur situation dans ce camp.

“Nous avons décidé de retourner volontairement à Dafaq, une de nos destinations finales, parce que nous sommes bien informés qu’avec la mise en œuvre effective des activités de désarmement des groupes armés, la sécurité y est revenue”, explique Ahmat l’un des leaders réfugiés du camp de Pladama Ouaka.

“Cette volonté de retour exprimée par les réfugiés a été fortement attestée par un sondage qu’a effectué le HCR au sein de la communauté des réfugiés et qui a révélé que parmi les 1700 réfugiés que compte le camp de Pladama-Ouaka, 1500 sont favorables au rapatriement vers le Soudan, leur pays d’origine”, a expliqué Buti Kalé, Représentant du HCR en Centrafrique.

“Le rapatriement volontaire étant la meilleure solution durable aux problèmes des réfugiés, le HCR se réjouit de ce développement et notre Agence facilite cette opération avec les gouvernements centrafricain et soudanais,” a ajouté Kale.

“Pendant toute la durée de leur séjour en Centrafrique, le gouvernement centrafricain a pris toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de ces réfugiés et protéger leurs droits. Il en sera de même pour le reste qui optera d’être intégré localement” a déclaré Valerie Yamande, Secrétaire Générale de la Commission Nationale pour les Réfugiés (CNR). “Aujourd’hui, nous sommes heureux avec la grande partie des réfugiés qui ont exprimé librement leur souhait de retourner chez eux, car on n’est mieux que chez soi”, a précisé la Secrétaire Générale de la CNR.

Pour rendre effectif ce rapatriement, le HCR a affrété deux avions dont un est destiné au transport des réfugiés et l’autre au transport de leurs bagages. Ces avions effectueront plusieurs rotations par semaine entre Bambari et Nyala. A partir de Nyala, les équipes du HCR et du gouvernent soudanais accompagneront ces réfugies vers leurs destinations finales.

Les réfugiés soudanais du camp de Pladama Ouaka sont arrivés en Centrafrique en mai 2007, en raison des combats qui opposaient le gouvernement du Soudan aux groupes rebelles dans le sud du Darfour.

Pour des informations complémentaires, veuillez contacter:
Djerassem Mbaiorem 72 30 12 88 — email mbairem@unhcr.org Stella Fatime 70 55 28 81 — email fatime@unhcr.org