CAR

Communique de presse conjoint du G5+

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Les membres du G5+ - un groupe d'États et d'institutions internationales partenaires de la République centrafricaine (RCA) - prennent acte des décisions N°024/CC/20 du 27 novembre 2020 et N°026/CC/20 du 03 décembre 2020 de la Cour constitutionnelle relatives respectivement aux candidats éligibles aux élections législatives et présidentielle.

Le G5+ souligne que ces décisions constituent un pas supplémentaire vers la tenue des élections présidentielle et législatives du 27 décembre 2020 et réitère son appel à tous les acteurs et partis politiques, la société civile, les médias ainsi qu’à toutes les forces vives centrafricaines, au respect des décisions de la Cour constitutionnelle, ainsi que toutes les institutions impliquées dans le processus électoral.

Le G5+ se montre particulièrement préoccupé au regard des tensions croissantes autour des préparatifs électoraux. Il exhorte tous les acteurs à contribuer à la création d’un climat apaisé, en s’abstenant notamment de véhiculer des messages de haine, de dénigrement et de division, à l’encontre des candidats aux élections et des partenaires de la RCA. Tout recours à la violence ou à des manifestations hostiles, est inacceptable.

Les membres du G5+ appellent également les groupes armés signataires de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (APPR-RCA), à respecter leurs engagements, en cessant immédiatement les violations contre les populations et toutes actions susceptibles de perturber de quelque manière que ce soit, les opérations électorales sur toute l’étendue du territoire national.

Les membres du G5+ encouragent les partis politiques et leurs candidats à respecter le Code de bonne conduite, validé par leurs représentants aux fins de maintenir un environnement propice à la tenue d’élections pacifiques sur tout le territoire national.

Les membres du G5+ réitèrent leur soutien ainsi que l'engagement de chacun des pays et organisations, à accompagner pleinement la tenue d’élections libres, équitables, transparentes, crédibles et apaisées en République centrafricaine, dont le premier tour est prévu pour le dimanche 27 décembre 2020 afin que les Centrafricaines et les Centrafricains puissent exercer en toute sérénité leurs droits civiques.

Bangui, le 03 décembre 2020

Mme Lucy TAMLYN

Ambassadeur des États-Unis auprès de la République centrafricaine

M. Jean-Marc GROSGURIN

Ambassadeur, Haut Représentant de la France auprès de la République centrafricaine

M. Vladimir TITORENKO

Ambassadeur de la Fédération de Russie auprès de la République centrafricaine

Mme Samuela ISOPI

Ambassadrice, cheffe de la délégation de l’Union européenne auprès de la République centrafricaine

M. Matias BERTINO MATONDO Ambassadeur, Représentant spécial du Président de la Commission de l’Union africaine et Chef du Bureau de l’Union africaine pour l’Afrique centrale en République centrafricaine

M. Adolphe NAHAYO Ambassadeur, Représentant du Président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) en République centrafricaine

M. Mankeur NDIAYE Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République centrafricaine et Chef de la MINUSCA

M. Han FRAETERS Représentant résident de la Banque Mondiale en République centrafricaine