CAR

Communique de presse conjoint du G5

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Les membres du G5 - un groupe d'États et d'institutions internationales partenaires de la République centrafricaine (RCA) - saluent les mesures prises pour faire avancer les préparatifs des élections du 27 décembre 2020. Nous réaffirmons l'engagement de chacun de nos pays et organisations à soutenir pleinement la tenue d’élections libres, équitables, transparentes et crédibles en République centrafricaine.

Le G5 salue les mesures qui ont été prises pour garantir la tenue d’élections inclusives et crédibles, notamment la mise en place du Cadre de concertation, l'adoption récente d'un code de conduite pour les médias et les travaux en cours sur un code de conduite pour les partis politiques. Alors que nous nous approchons des étapes importantes du processus électoral, le G5 rappelle clairement que la violence est inacceptable et que ceux qui incitent à la violence ou cautionnent les incitations à la violence de leurs partisans devront en répondre. Nous appelons les dirigeants politiques et les responsables de la société civile à respecter les institutions de la République ainsi que leurs décisions prises conformément à la Constitution.

À cet égard, nous condamnons les discours de désinformation dirigés contre des membres du G5, en particulier les messages qui dénaturent le rôle et la contribution de tout membre du G5 en faveur des élections. Le G5 ne prend pas position sur les candidats ou plates-formes politiques individuelles et observe la plus stricte impartialité.

Le G5 appelle les signataires de l'Accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (APPR-RCA) à affirmer publiquement leur soutien à la tenue d'élections, et à faciliter toutes les opérations électorales sans condition ni réserve.

Nous réaffirmons que le G5 se tient aux côtés du peuple centrafricain et des institutions de la RCA pour assurer le succès de ce deuxième processus électoral depuis la crise de 2013.

Bangui, le 23 novembre 2020

Mme Lucy TAMLYN
Ambassadeur des États-Unis auprès de la République centrafricaine

M. Jean-Marc GROSGURIN
Ambassadeur, Haut Représentant de la France auprès de la République centrafricaine

M. Vladimir TITORENKO
Ambassadeur de la Fédération de Russie auprès de la République centrafricaine

Mme Samuela ISOPI
Ambassadrice, cheffe de la délégation de l’Union européenne auprès de la République centrafricaine

M. Matias BERTINO MATONDO
Ambassadeur, Représentant spécial du Président de la Commission de l’Union africaine et Chef du Bureau de l’Union africaine pour l’Afrique centrale en République centrafricaine

M. Adolphe NAHAYO
Ambassadeur Représentant du Secrétaire de général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) en République centrafricaine

M. Mankeur NDIAYE
Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République centrafricaine et Chef de la MINUSCA

M. Han FRAETERS
Représentant résident de la Banque Mondiale en République centrafricaine