CAR

Clôture de la formation des formateurs sur le genre au profit de la police et de la gendarmerie de la RCA

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

« Je salue la synergie entre tous les partenaires pour permettre à la Centrafrique de redécoller », c’est ainsi que le Commissaire de Police de la Mission Multidimensionnelle Intégrée pour la Stabilisation en Centrafrique (MINUSCA), Luis Carrilho a souligné le partenariat qu’il y a entre l’OIM (l’Organisation Internationale pour les migrations), la MINUSCA et les autorités de la Transition. C’était dans le cadre d’un atelier de formation visant à renforcer les capacités de 45 éléments des Forces de Sécurité Intérieure sur la violence basée sur le genre qui s’est tenu du 22 Février au 26 Février 2016 à l’Alliance Française de Bangui.

Ce Projet a été initie par l’OIM en partenariat avec la Police de la MINUSC pour assurer la formation des policiers et gendarmes « qui sont appelés à être les relais de ces pratiques acquises » selon le directeur du cabinet au ministère de la Sécurité publique, Etienne BISSA, représentant le ministre en cette occasion.

Dans ses propos liminaires, le représentant de l’OIM, Mr Torsten Haschenz, a souligné la nécessité de former ces éléments de FSI : « Dans les pays en conflit en général et dans le cas particulier de la Centrafrique, les droits des personnes les plus vulnérables ont toujours été bafoués et il était plus que nécessaire de former les personnes compétentes pour les protéger » Poursuivant dans la même logique, Luis Carrilho a exhorté les participants de cette formation à « faire de leur mieux pour protéger la population vulnérable et que cette population sente de plus en plus les bénéfices de ces renforcements de capacités »

Pour Etienne Bissa, « cette formation est un ballon d’oxygène car face à la faiblesse des FSI due à la récurrence des crises qu’a connues le pays, des bavures ne sauraient manquer et je remercie les partenaires qui ont toujours accompagné nos éléments dans leurs redéploiements. »

Il est à noter que l’objectif visé par cette formation, conformément au mandat de la MINUSCA, est de renforcer les capacités des Unités des points focaux et formateurs en Violence Basées sur le Genre (VBG) de la Police et Gendarmerie, sur les questions du Genre et le traitement des cas des violences basées sur les genres par les Officiers et Agents de Police Judiciaire.