CAR

Centrafrique : Messages du Secrétaire général sur le cessez-le-feu

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Je salue le peuple centrafricain.

Je suis António Guterres, Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.

Je tiens à vous parler personnellement d’un enjeu crucial.

La pandémie de COVID-19 est l’un des plus grands problèmes sanitaires de notre temps.

Tant de personnes souffrent.

L’ONU aide la République centrafricaine à lutter contre la pandémie en apportant une aide humanitaire et une assistance technique.

Toutefois, la paix et la stabilité sont essentielles au succès.

C’est pourquoi j’ai lancé un appel à un cessez-le-feu mondial pour que nous puissions nous concentrer, ensemble, sur le vrai combat : la lutte contre le COVID-19.

Je trouve encourageants les efforts accomplis dans la mise en œuvre de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine.

Je salue également les progrès réalisés en ce qui concerne le processus électoral, malgré les difficultés liées à la pandémie.

J’invite les parties à prendre de nouvelles mesures pour faire avancer cet accord et l’honorer. Je demande à tous les acteurs armés de respecter le cessez-le-feu. C’est d’autant plus important qu’il est nécessaire de créer un climat pacifique pour les prochaines élections.

Il faut faire taire les armes pour que chacun puisse contribuer à la lutte contre la pandémie … au déroulement pacifique des élections et à la réconciliation … ainsi qu’à la construction d’un avenir meilleur.

Vous méritez de vivre dans un pays en paix.

L’ONU sera à vos côtés à chaque instant.

Je vous remercie.