CAR

CAR: Le commandant de la force de la CEMAC préoccupé par l'insuffisance de troupes

Source
Posted
Originally published
BANGUI, 5 mars (IRIN) - Les 303 soldats de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC) déployés pour le maintien de la paix et d'autres tâches en République centrafricaine (RCA) sont en nombre insuffisant pour remplir à bien cette mission, d'après le nouveau commandant de cette force,le contre-amiral, Martin Mavoungou.
«C'est une préoccupation de tous les responsables politiques de la sous-région, » a-t-il déclaré mardi au micro de la station officielle Radio Centrafrique. « C'est une question qui est en étude, je pense que ça évoluera et que des dispositions complémentaires seront prises pour nous permettre d'avoir quelque chose de plus substantiel. » Ses propos ont été diffusés le lendemain de sa rencontre avec le président de la RCA, le président Ange-Félix Patassé

Sur les 303 soldats de la paix actuellement déployés, 146 troupes viennent du Gabon, 126 de la République du Congo et 31 de la Guinée Equatoriale. Un plus grand nombre de troupes sont attendues en provenance du Cameroun et du Mali. Ce dernier pays ne fait pas partie de la CEMAC.

La CEMAC a décidé de la mise en place de cette force d'interposition au cours d'un sommet qui s'est tenu le 2 octobre 2002 dans la capitale gabonaise, Libreville. Sa mission est de protéger le président Patassé, de surveiller la frontière entre le Tchad et la RCA et de restructurer l'armée de la RCA. Cette force, déployée fin décembre 2002, effectue aussi des patrouilles dans les rues de la capitale, Bangui.

[FIN]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.irinnews.org. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite d'IRIN. ]

Copyright (c) UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs 2003