Bulletin humanitaire République centrafricaine Numéro 46 | Juillet 2019

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 31 Jul 2019

FAITS SAILLANTS

  • La situation sécuritaire en République Centrafricaine (RCA) est restée très précaire durant les sept premiers mois de l’année 2019. Les populations demeurent les principales victimes des tensions et de la violence exercées dans le pays malgré l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation signé en février 2019. Si le nombre total d’incidents touchant les organisations humanitaires est en baisse entre janvier et juin, une forte augmentation a été notée en juillet. 159 incidents affectant directement le personnel ou les biens humanitaires ont été enregistrés durant cette période : 3 humanitaires ont été tués et 25 ont été blessés. A Bangui, cinq véhicules humanitaires ont été volés sous la menace des armes pour le seul mois de juillet.

P. 1 La RCA et la communauté humanitaire s’organisent face à la menace Ebola
P. 2 Les travailleurs humanitaires pris pour cible à Batangafo
P. 3 Handicap : pour une action humanitaire inclusive en RCA
P. 5 La voix du Pangolin

La République centrafricaine et la communauté humanitaire s’organisent face à la menace Ebola

Le mercredi 17 juillet 2019, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a reconnu l'épidémie d’Ebola en République Démocratique du Congo (RDC) comme « urgence de santé publique de portée internationale ». Avec une frontière commune de plus de 1 500 km, des échanges commerciaux et des mouvements de populations quotidiens avec la RDC, le risque de propagation de la maladie à virus Ebola (MVE) en République Centrafricaine (RCA) est pris très au sérieux, tout comme l’éventuelle éclosion d’une épidémie de MVE à partir de cas autochtones.

Evaluation du plan de contingence 2018

Suite à la déclaration de l’épidémie d’Ebola en RDC le 8 mai 2018, un plan de préparation à la Maladie à Virus Ebola a été mis en place, en septembre 2019, par le Ministère de la Santé et de la Population de la RCA. Ce plan propose différentes stratégies de mitigation et de préparation en fonction de multiples scénarios. 15 districts sanitaires limitrophes de la RDC sont considérés à risque. Ils sont divisés en deux niveaux de priorités. Le niveau de priorité « 1 » comprend les douze districts suivants : Bimbo, Bangui 1, Bangui 2, Bangui 3, Bégoua, Kémo, Kouango-Grimari, Mobaye-Zangba, Kembé-Satéma, Ouango-Gambo, Bangassou, Haut Mbomou. Le niveau de priorité « 2 » comprend trois districts sanitaires. Il s’agit de Sangha-Mbaéré, Boda, Mbaïki. Une évaluation de la mise en œuvre du plan de contingence a été réalisée en juin 2019. Cette dernière a mis en évidence un certain nombre de défis, notamment sur le plan de la logistique, des mécanismes de surveillance et de prise en charge. Des activités ont été mises en place dans quatre districts sanitaires (Haut-Mbomou, Bangassou, MobayeZangba et Bangui 1), sur les quinze identifiés comme prioritaires.

Un plan de contingence révisé pour mieux répondre aux nouveaux défis

Face à cette urgence de santé publique de portée internationale, il a été jugé nécessaire de revoir le plan de contingence contre la MVE en RCA. Le 25 juillet 2019, le Dr Pierre Somse, Ministre de la Santé et de la Population de la RCA, a tenu une conférence de presse avec la Coordonnatrice Humanitaire, Mme. Denise Brown, et le Représentant de l’OMS, Dr. Séverin Von Xylander, au cours de laquelle il a annoncé que ce plan était en cours de révision. Il a également souligné que le pays faisait face à des défis considérables en termes de niveau de préparation aux menaces de la MVE.

Le réexamen vise à ajuster le plan de réponse au caractère international de la menace, tout en prenant compte des leçons apprises et des défis rencontrés dans la préparation en 2018. Un processus de préparation inclusif et multisectoriel est en cours pour garantir un partenariat renforcé entre l’état, les agences des Nations Unies et les acteurs humanitaires.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.