CAR

Bulletin d'Information Humanitaire République Centrafricaine (RCA) 16 - 23 avril 2007

Source
Posted
Originally published

Attachments

Le PAM intensifie ses opérations

Le PAM (Programme Alimentaire Mondial) a demandé un soutien plus important des donateurs afin d'éviter une crise humanitaire de plus en plus grave en République Centrafricaine, où des centaines de milliers de personnes déplacées par le conflit ont un besoin urgent d'aide alimentaire.

« Nous devons intensifier nos opérations pour pouvoir répondre aux besoins de 230.000 personnes dans cette crise de plus en plus pressante », a indiqué la nouvelle Directrice exécutive du PAM, Josette Sheeran.

« La situation humanitaire en République Centrafricaine est grave et se détériore encore à cause de la violence et du conflit qui déborde du Darfour », a-t-elle ajouté. Le budget du PAM a été plus que doublé et l'organisation multiplie par six ses opérations d'assistance dans le pays afin de fournir son aide à 230.000 personnes.

En outre, 20.000 personnes qui ont fui le pays par l'ouest vers le Cameroun bénéficieront d'une nouvelle opération d'assistance.

Le coût total de cet effort humanitaire devrait s'élever en République Centrafricaine à 44 millions de dollars. Pour l'heure, les contributions des donateurs ne dépassent pas les 14 millions de dollars.

Enfants/jeunesse vu par IRC

Dans son rapport publié le 18 avril (intranet : hcpt.jot.com), IRC (International Rescue Committee) avec le cofinancement de l'UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l'Enfance) a effectué une mission d'évaluation du 17 au 29 mars sur l'axe Kaga Bandoro-Ouandago. Cette mission avait pour but d'identifier les besoins des enfants et de la jeunesse affectés par le conflit. Diverses méthodes quantitatives et qualitatives quant à la collecte et l'analyse des données ont été utilisées au cours de cette évaluation. Des entrevues, des rencontres avec les points focaux de la région ont pu également renforcer ces analyses.