Attaques contre les civils à Alindao

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 16 Nov 2018

Bangui, le 16 novembre 2018 – La Coordonnatrice humanitaire en République centrafricaine, Najat Rochdi, condamne avec la dernière énergie l'attaque contre un site des personnes déplacées à Alindao, dans la préfecture de Basse Kotto, qui a fait plusieurs victimes civiles et a entrainé un déplacement forcé des populations.

Deux semaines à peine après les violence et l'incendie à Batangafo, le site de la Mission Catholique à Alindao a été incendié le 15 novembre. Près de 20 000 personnes ont été affectées et des milliers de personnes ont été contraintes de fuir à nouveau.

« Ce cercle vicieux d’attaques répétées contre des civils est inacceptable. Les progrès réalisés par la communauté humanitaire en fournissant l’assistance d’urgence et en réduisant les vulnérabilités sont compromis. Les civils veulent la sécurité, la paix et un avenir », a déclaré Najat Rochdi.

La Coordonnatrice humanitaire appelle toutes les parties à respecter leurs obligations conformément au droit humanitaire international, à protéger les civils, et à permettre l'accès en toute sécurité et sans entrave à toutes les personnes dans le besoin. Nos équipes humanitaires sont sur le terrain et sont prêtes à apporter la réponse urgente dont elles ont tant besoin.

Pour plus d’informations, veuillez contacter OCHA RCA

Karen Perrin, Cheffe de bureau, a.i, +23670735320 perrink@un.org,
Laura Fultang, Cheffe de section a.i, Information publique + 236 70188064, fultangl@un.org
Les communiqués de presses d’OCHA sont disponibles sur www.unocha.org ou www.reliefweb.int

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.