Aperçu de la réponse sectorielle santé face aux inondations en cours en République Centrafricaines (9 novembre 2019)

Report
from World Health Organization, Health Cluster
Published on 09 Nov 2019 View Original

La République Centrafricaine est touchée par les pluies diluviennes depuis le mois d’octobre, lesquelles ont provoqué des inondations qui affectent plusieurs localités à travers le pays en particulier les sous-préfectures situées le long du fleuve Oubangui en crue. De toutes les localités, les quartiers de la ville de Bangui et Bimbo semblent être les plus touchées par le désastre. L’OMS et les partenaires se mobilisent pour accompagner le pays dans l’assistance aux personnes sinistrées dans les zones les plus touchées. Les évaluations sont en cours pour déterminer l’ampleur de la catastrophe dans les autres localités à l’intérieur du pays.

Principales interventions en cours (à Court termes)

  • Coordination de la réponse sectorielle santé sous le leadership du Centre des Opérations d’Urgences de Santé Publique (COUSP),

  • Renforcement de l’offre de soins (couverture sanitaire des lieux de regroupements et aires de santé dans les zones inondées : déploiement du personnel de santé du MSP dans les sites SOCADA et DELACOURS avec l’appui en kits Basic, Kits SR , antipaludiques et autres intrants fourni par les partenaires (OMS, UNICEF, UNFPA et World Vision),

  • Distribution des MILDA sur le site DELACOUR avec l’appui de World Vision,

  • Soutien aux activités de communication dans certains sites sur les pratiques familiales essentielles pour la prévention des maladies d’origine hydriques avec l’appui de l’OMS et de l’UNICEF,

  • Renforcement de la surveillance à base communautaire avec l’appui technique de l’OMS (mise en place du système d’Alerte précoce,)

  • Déploiement des ambulances pour assurer la référence et contre référence entre les sites de regroupements et les structures de santé de réféence (Appui de la Direction Générale de la protection civile et la CRF)

Besoins

  • Mobilisation des ressources pour appuyer les opérations dans les zones affectées

  • Renforcer le stock de contingence pour faire face aux conséquences sanitaires des inondations,

  • Renforcer les activités de communication dans les autres lieux de regroupements