Afrique de l’Ouest et du Centre: Aperçu humanitaire hebdomadaire (29 octobre - 4 novembre 2019)

Infographic
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 04 Nov 2019

CAMEROUN

UN GLISSEMENT DE TERRAIN TUE 34 PERSONNES DANS LA RÉGION DE L’OUEST

Au moins 34 personnes ont été tuées le 28 octobre dans un glissement de terrain causé par des pluies torrentielles qui a enseveli leurs maisons dans le village de Bamoungoum, dans la région ouest du pays. Plusieurs personnes sont toujours portées disparues. Le bilan humain pourrait s’alourdir alors que les opérations de recherche et de sauvetage se poursuivent. Des dizaines de blessés ont été sauvés des décombres.

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

INONDATIONS: DES MILLIERS DE PERSONNES AFFECTÉES, DESTRUCTION DE BIENS

Les fortes inondations de ces dernières semaines ont détruit environ 10 000 maisons à travers le pays et touché quelque 20 000 personnes, rien que dans la capitale Bangui. Les autorités et les organisations humanitaires mènent actuellement des évaluations pour déterminer l'ampleur des besoins au niveau national. Le 25 octobre, le Premier ministre, Firmin Ngrébada, a déclaré l'état d'urgence à la suite des inondations. A Bangui, quelque 1 300 personnes affectées ont été réinstallées dans le stade de la ville.

RD CONGO

VACCINATION CHOLÉRA: PLUS DE 835 000 PERSONNES CIBLÉES PAR UNE CAMPAGNE

Le 30 octobre, le Ministère de la santé a lancé la deuxième phase de la campagne de vaccination contre le choléra, qui vise plus de 835 000 personnes dans la province du NordKivu, à l'est du pays. La campagne vise à réduire le risque toujours élevé et la persistance de l’épidémie de choléra dans sept zones sanitaires du Nord-Kivu en ciblant les personnes de plus de 12 mois. Le Nord-Kivu est l’une des 21 provinces touchées luttant contre le choléra. Depuis le début de 2019, 22 314 cas suspects de choléra et 390 décès ont été enregistrés à travers le pays. Au cours de la semaine qui s'est terminée le 6 octobre, 714 cas et 5 décès ont été signalés.

MALI

DES HOMMES ARMÉS INCENDIENT DES ÉCOLES, ENLÈVENT DES ENSEIGNANTS.

Le 25 octobre, des assaillants armés ont fait une descente dans une école et incendié des salles de classe et du matériel pédagogique dans un village au nord de Mopti. Ils ont également enlevé huit enseignants. Le 26 octobre, des agresseurs armés à moto ont incendié du matériel scolaire dans une autre école et ont menacé les enseignants, les mettant en garde contre la reprise des classes. D'autres groupes armés auraient également pris d'assaut plusieurs écoles dans la région de Tombouctou, mais aucun dommage n'a été signalé.

NIGERIA

INONDATIONS: 19 000 PERSONNES DÉPLACÉES DANS LE NORD-EST

Les pluies diluviennes du 26 octobre et la crue de la Bénoué ont provoqué des inondations spectaculaires dans 100 communautés riveraines des localités de Yola Nord et Yola Sud, touchant plus de 35 000 personnes. Au moins 19 000 personnes ont été déplacées et des centaines de maisons et de biens détruits. Les autorités ont mis en place cinq sites dans les zones touchées pour accueillir les personnes affectées par les inondations. Les organisations humanitaires ont procédé à une évaluation rapide dans deux des sites temporaires et une aide d’urgence a été fournie. Les inondations actuelles, déclenchées par des pluies anormalement abondantes, sont les pires depuis sept ans.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.