CAR + 3 more

Afrique de l’Ouest et du Centre: Aperçu humanitaire hebdomadaire (27 décembre 2016 – 03 janvier 2017)

Attachments

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

PLUS DE 2 000 PERSONNES DÉPLACÉES PAR DE RÉCENTS AFFRONTEMENTS
Depuis le 22 décembre, 2 721 personnes déplacées d'une vingtaine de villages ont fui vers la ville de Poudjo, dans la région du centre, à la suite de récents affrontements armés. Selon les déplacés et les autorités locales, beaucoup de gens se cachent encore dans la brousse. La réponse humanitaire est en train d’être organisée et un site d'accueil des personnes déplacées est prévu. Entre temps, les autorités encouragent les déplacés à rester avec les familles d'accueil.

DES ASSAILLANTS ATTAQUENT DES LOCAUX D’ONG
Des assaillants armés ont attaqué la base d'une ONG internationale le jour de l'An dans la préfecture du Haut-Mbomou, à l’est, et ont volé de l'argent et d'autres équipements.
Personne n'a été blessé dans l'incident, qui représente le plus récent d'une série d'attaques contre des organisations humanitaires dans le pays.

RD CONGO

DE FORTES INONDATIONS TUENT AU MOINS 50 PERSONNES
Les fortes inondations provoquées par les pluies torrentielles du 26 au 27 décembre et la montée subite des eaux ont tué au moins 50 personnes et laissé des milliers de sansabri dans la région du sud-ouest du pays. Les fortes pluies ont provoqué le débordement de la rivière Kalamu, qui traverse la ville de Boma pour rejoindre le fleuve Congo, pendant deux heures avant le retrait des eaux. Certaines parties de la ville sont ensevelies sous un mètre de boue suite aux inondations. La recherche de victimes qui ont pu être enterrées se poursuit.

MALI

UNE TRAVAILLEUSE HUMANITAIRE KIDNAPPÉE À GAO
Une travailleuse humanitaire a été enlevée le 24 décembre dans la ville de Gao dans le nord par des assaillants inconnus. Il n'y a eu aucune revendication immédiate de responsabilité. L'insécurité et les attaques ont persisté dans la région nord du Mali, ce qui complique les opérations d'aide et restreint le mouvement des civils et les activités quotidiennes de subsistance.

NIGERIA UN ATTENTAT-SUICIDE FRAPPE UN MARCHÉ DE BÉTAILS
Un kamikaze a attaqué un marché de bétail le 26 décembre dans l’état nord-est de Borno.
La police a déclaré que l’assaillante, qui a frappé le marché de Kasuwan Shanu dans la localité de Kasuwa, a été la seule personne tuée dans l'explosion. Un deuxième kamikaze aurait été « lynché par la foule », selon la police. L'attaque a eu lieu deux jours après que le président Muhammadu Buhari a déclaré que l'armée avait capturé la dernière enclave de Boko Haram dans la forêt de Sambisa de Borno. Cependant, des membres présumés du groupe ont continué à mettre en scène des attentats suicides dans le nord-est du Nigeria et au Niger et Cameroun voisins.

Disclaimer

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.