CAR + 6 more

Afrique de l’Ouest et du Centre: Aperçu humanitaire hebdomadaire (23 – 29 octobre 2018)

Source
Posted
Originally published

Attachments

MALI

LES ONG APPELLENT À PLUS DE SÉCURITÉ À MENAKA

Le 29 octobre, sept groupes d'aide internationale ont exprimé leur préoccupation face à l'insécurité persistante dans la ville de Menaka, dans le nord-est du pays. Depuis le début de l’année 2018, au moins 28 incidents ont affecté le personnel d’une ONG dans la région, ce qui en fait l'une des zones les plus dangereuses pour les travailleurs humanitaires au Mali. Les ONG en appellent à tous les dirigeants afin de trouver rapidement une solution et établir un environnement sûr et pacifié. En juin dernier, six ONG internationales ont suspendu leurs opérations à Menaka en raison de l'insécurité.

NIGERIA

13 MORTS,1300 DÉPLACÉS SUITE AUX ATTAQUES DANS LE BORNO

Le 20 octobre, des hommes armés ont tué 13 personnes lors d'une série d'attaques qui ont forcé au moins 1 300 personnes à fuir leur domicile. Armés de fusils et de machettes, les assaillants ont tendu une embuscade à des agriculteurs dans les champs du village de Kalle, dans l'État de Borno, faisant 12 morts et trois blessés. Trois autres villages ont été attaqués, une personne tuée et plusieurs maisons incendiées. Les civils sont la cible d’attaques croissantes dans le nord-est du Nigeria ces derniers mois. Ces attaques visent également des cibles militaires.

TCHAD

LE NOMBRE DE RÉFUGIÉS TCHADIENS AU DARFUR DIMINUE

Le nombre de réfugiés tchadiens au Darfour a considérablement diminué par rapport au début de l’année 2018 (environ 43%). Plus de 3 200 réfugiés du Darfour sont rentrés au Tchad depuis février. Quelque 4 200 réfugiés tchadiens sont actuellement encore au Darfour, alors qu’ils étaient 7 447 en janvier dernier. Le Darfour accueille environ 128 500 réfugiés du Sud-Soudan et 3 400 réfugiés venus de République centrafricaine.

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

DES HOMMES ARMÉS ATTAQUENT UN CONVOI DE NOURRITURE

Le 25 octobre, des assaillants armés ont attaqué un convoi d'aide alimentaire venant de la capitale, Bangui, à destination de la ville de Paoua, dans le nord-ouest du pays. Les biens des convoyeurs ont également été subtilisés.
Le convoi a finalement pu atteindre sa destination malgré l'embuscade, qui est la huitième de ce genre qu’enregistre la région depuis le début de l'année. Les attaques contre les travailleurs humanitaires et les opérations humanitaires sont récurrentes dans les régions du pays où opèrent les groupes armés.

RD CONGO

PLUS DE 282 000 PERSONNES EXPULSÉES D’ANGOLA

La plupart des ressortissants congolais expulsés d’Angola ce mois-ci se sont installés dans des familles d’accueil. L'alimentation, la protection, l'éducation, la santé et les articles ménagers essentiels constituent les principaux besoins. Selon les chiffres du gouvernement, un total de 304 757 personnes expulsées d'Angola seraient arrivées dans la province du Kasaï. Quelque 34 000 d'entre eux sont arrivés dans la localité de Luiza. L’afflux affecte les ressources locales. Le prix du maïs, par exemple, est à la hausse, en raison d'une demande accrue.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.