CAR + 5 more

Afrique de l’Ouest et du Centre : Aperçu humanitaire hebdomadaire (2 – 8 février 2016)

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published

Attachments

BÉNIN

12 MORTS DANS L’ÉPIDÉMIE DE FIÈVRE DE LASSA

Au 5 février, 25 cas suspects de fièvre de Lassa, dont 12 décès, avaient été signalés dans le pays. La maladie a été détectée pour la première fois le 5 janvier suite à la mort d'un patient dans un hôpital de la localité centrale de Tchaourou. Parmi les mesures de prévention, le gouvernement et les partenaires de la santé procèdent à l'enregistrement des contacts, la mise en place d’unités d’isolation et le stockage de médicaments et d'équipements.

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

9 MILLIONS $US DÉBLOQUÉS POUR LES BESOINS URGENTS

Le Fonds humanitaire commun au niveau du pays (CHF) a alloué 9 millions $US pour une aide vitale aux personnes déplacées internes (PDI), aux rapatriés, réfugiés et aux communautés d'accueil vulnérables.

Les fonds serviront à soutenir des projets qui répondent à des besoins urgents tels que l'amélioration de l'accès des populations affectées aux services de base et contribueront à réduire la violence dans et entre les communautés. Les projets comprenant le transfert des connaissances aux ONG nationales seront priorisés.

TOGO

UNE ÉPIDÉMIE DE MÉNINGITE TUE 13 PERSONNES

Une épidémie de méningite dans la région nord de Kara a tué 13 personnes, avec 162 cas signalés en date du 6 février. Le traitement médical et la sensibilisation sur les mesures préventives sont en cours, en attendant une campagne de vaccination.

TCHAD

PLUS DE 56 000 PDI IDENTIFIÉES

Plus de 56 000 personnes déplacées internes (PDI) ont été récemment identifiées vivant dans 22 sites du nord de la région du Lac, dans les districts de Liwa et Daboua. Selon une récente évaluation inter-cluster, la majorité des PDI est installée dans la zone depuis novembre 2015, après avoir fui les îles du lac Tchad, près de la frontière du Niger. D'autres PDI sont déplacées depuis juin et juillet 2015 en raison des attaques de Boko Haram et des opérations militaires de grande envergure. Les personnes déplacées ont reçu, jusqu’à présent, peu ou pas d'aide. Les partenaires humanitaires travaillent à satisfaire leurs besoins les plus urgents.

MALADIE À VIRUS EBOLA

LA PLUPART DES CONTACTS SORTIS DE QUARANTAINE EN SIERRA LEONE

Aucun nouveau cas n’a été signalé dans la semaine se terminant le 7 février. En date du 3 février, seuls quatre contacts liés aux nouveaux cas de mi-janvier dans le district de Tonkolili restent en quarantaine. Dans le district de Kambia, les efforts sont en cours au niveau de la chefferie pour retracer les contacts manquants et rechercher tous les cas

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.