CAR + 5 more

Afrique de l’ouest et du centre: Aperçu humanitaire hebdomadaire (19 - 25 janvier 2016)

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
LA MOITIE DE LA POPULATION SOUFFRE DE LA FAIM

Près de 2,5 millions de personnes, soit la moitié de la population, souffrent de la faim, soit deux fois plus qu’il y a un an, a annoncé le PAM le 20 janvier. Une personne sur six est aux prises avec une insécurité alimentaire sévère ou extrême, tandis que plus d'une personne sur trois est en insécurité alimentaire modérée. Contraintes d’avoir recours à des stratégies d’adaptation, les familles ont vendu leurs bien ou retiré leurs enfants de l'école.

TCHAD HAUSSE DU NOMBRE DE PERSONNES DEPLACEES SIGNALEES

Des milliers de personnes déplacées internes (PDI) ont été identifiées suite à une mission inter-cluster dans les localités de Liwa et de Daboua dans la région de Lac où l'insécurité avait jusqu'ici entravé l'accès. Les chiffres exacts sont actuellement en cours de vérification. Les personnes déplacées, réparties dans 22 sites, sont confrontées à la privation et des conditions de vie difficiles car ils ne sont pas en mesure de cultiver leurs terres, pêcher ou élever du bétail.

CAMEROUN 32 MORTS DANS UNE ATTAQUE-SUICIDE

Quatre kamikazes ont frappé le 25 janvier le village de Bodo dans la région de l'Extrême Nord, tuant 32 personnes et en blessant 66 autres. L'attaque, dans laquelle les assaillants ont frappé un marché très fréquenté et les entrées principales de la ville, a été l'une des plus meurtrière de ces derniers mois. Celle-ci n’a pas été revendiquée, mais des hommes armés de Boko Haram qui ont effectué plusieurs attaques dans la région récemment sont soupçonnés d'être à l’origine de l'assaut. Séparément, le 25 janvier, les partenaires humanitaires ont lancé le Plan de réponse humanitaire 2016, demandant 282 millions de dollars US pour venir en aide à 1,1 millions de personnes touchées par les conflits et autres crises.

NIGERIA 82 MORTS SIGNALEES LIEES A LA FIEVRE DE LASSA

En date du 23 janvier, 82 personnes seraient mortes des suites de la fièvre de Lassa. 34 de ces décès ont déjà été attribués à la fièvre hémorragique virale, selon le Centre nigérian pour la lutte contre les maladies. La maladie, qui a éclaté en novembre, s’est étendue à 10 états. La fièvre de Lassa est endémique au Nigeria et provoque des éruptions presque chaque année dans différentes parties du pays, mais plus dans certains états que d'autres en particulier pendant la saison sèche.

MALADIE A VIRUS EBOLA 2EME CAS D’EBOLA SIGNALE EN SIERRA LEONE

Les autorités sanitaires de la Sierra Leone ont confirmé un nouveau cas d’Ebola le 20 janvier, le second décès après un premier décès des suites du virus le 12 janvier dernier. En date du 21 janvier, 121 contacts avaient été identifiés, y compris 47 considérés comme à haut risque. L'enquête sur l'origine de l'infection se poursuit. Suite à ces nouveaux cas, l'OIM et ses partenaires en Guinée ont réactivé le dépistage de santé aux frontières et renforcé la surveillance dans la préfecture de Forécariah, qui se trouve à proximité de la frontière avec la Sierra Leone.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.