Africa weekly emergency situation update No. 36 - French version

Report
from World Health Organization
Published on 17 Nov 2008
Contexte général

La situation humanitaire des quelques 1,6 millions de personnes déplacées dans l'est de la RDC est toujours très préoccupante parce que, malgré le ballet diplomatique en cours, les combats continuent. Des tueries de civils et des recrutements d'enfants soldats sont actuellement signalées par les NU.

Situation dans les pays

Crises aigues

- Ethiopie: De fortes pluies dans la région Somali et dans les montagnes de Oromiya durant le week-end passé ont provoqué des inondations qui ont causé des déplacements et endommagé près de 2 000 hectares de terres cultivables. A la semaine 45, un total de 2 729 nouvelles admissions d'enfants malnutris sévères dans les centres de nutrition thérapeutique ont été notifiées dans le pays. Les agences humanitaires y compris l'OMS continuent d'appuyer la réponse à la crise alimentaire.

- Kenya: Les inondations et les glissements de terrains, les décès et les déplacements de populations signalés à plusieurs endroits du pays de même que le conflit à Mandera ont constitué l'essentiel des urgences durant la semaine. Selon les estimations de la Croix Rouge kenyane, plus de 300 000 personnes ont été touchées. Une équipe technique du ministère de la Santé et de l'OMS évalue la situation.

- RCA: Grande préoccupation sur la situation sécuritaire dans plusieurs endroits. Un groupe armé non identifié a attaqué un village de Ouamba dans le sud-ouest entraînant des déplacements de populations non encore quantifiés. Cas confirmés de fièvre jaune dans les voisinages de Bangui à Bria (sud-est), l'OMS appuie le plan de réponse du Ministère de la Santé.

- RDC: Les combats continuent en RDC. Des dizaines de milliers de civils chassés de leurs domiciles par les combats sont encore inaccessibles par l'aide internationale. Des recrutements d'enfants soldats par les rebelles dans les zones de combats ont été signalés par les NU et les militants des droits de l'homme. Pendant ce temps la situation humanitaire des 1,6 millions de déplacés de guerre dans les provinces nord-est continue de susciter de grandes préoccupations de la communauté internationale et des agences d'aide humanitaire. A la semaine 45, un total de 410 nouveaux cas de choléra avec 10 décès ont été notifiés dans le Nord Kivu. L'OMS a dépêché 9 experts internationaux et des équipements pour aider à la gestion de la crise dans le Nord Kivu.

- Tchad: La situation sécuritaire dans l'est est toujours imprévisible avec des incidents sécuritaires isolés. Le véhicule d'une ONG internationale (Concern) a essuyé des tirs des coupeurs de route entre Abéché et Goz-Beida le 7 novembre 2008. Les échantillons de sang des cas suspects de rougeole dans l'est sont revenus négatifs ; la campagne de vaccination planifiée a donc été suspendue.

- ZIMBABWE: A ce jour, aucun accord sur le partage du pouvoir n'a été trouvé depuis le sommet extraordinaire de la SADC en Afrique du Sud le 09 novembre 2008. Les prix des produits de base grimpent tous les jours. L'épidémie de choléra à Budiriro continue et ne montre aucun signe d'atténuation malgré les interventions menées. L'OMS et les partenaires du cluster santé fournissent des médicaments et l'appui technique.

Pays à surveiller

- Afrique du Sud : Les séquelles de la scission de l'ANC et les précédentes manifestations par toutes les factions nécessitent un suivi.

- Angola: Résurgence des cas de choléra notifiés depuis les six dernières semaines. La province UIJE à elle seule a notifié un total de 29 cas sans décès. L'OMS en collaboration avec le Ministère de la Santé et UNICEF ont mené une investigation sur le terrain.

- Côte d'Ivoire: Les élections de novembre ont été officiellement annulées, une nouvelle date devrait être annoncée. Le Conseil de Sécurité des NU a exprimé sa vive préoccupation au sujet de ce report qui pourrait mettre en péril le processus de paix.

- Guinée-Bissau: L'épidémie de choléra est sous contrôle. Depuis six semaines consécutives, on observe une baisse du nombre des nouveaux cas. 211 cas ont été notifiés à la semaine 46. Un total cumulé de 14 004 cas et 221 décès ont été notifiés depuis le début de l'épidémie. L'OMS et d'autres partenaires de santé appuient le Ministère de la Santé pour le contrôle de l'épidémie.

- Mozambique: Une épidémie de choléra à la semaine 45 touche Niassa avec 22 cas sans décès, Tete: 25 cas et 1 décès, Zambezia : 62 cas et 1 décès, Manhica : 28 cas, 0 décès. Un total cumulé de 1 804 cas avec 18 décès ont été notifiés à ce jour. L'OMS et les partenaires de santé appuient les autorités sanitaires pour contrôler l'épidémie.

- Niger: L'épidémie de choléra est totalement sous contrôle. Aucun nouveau cas n'a été notifié depuis la semaine 43. Au total 970 cas et 70 décès ont été notifiés de la semaine 1 à 43. La malnutrition continue, cette année, 1 621 003 cas avec 2 093 décès ont été notifiés. L'OMS appuie les autorités sanitaires à coordonner toutes les activités de santé.

- Nigeria: L'augmentation des attaques de bateaux signalées dans le Delta du Niger a attiré l'attention de l'Organisation Maritime Internationale.

- Ouganda : La situation générale est calme. L'afflux de réfugiés congolais s'est arrêté. On estime à environ 14 000 personnes le nombre de ces réfugiés en Ouganda. Les partenaires de santé sont invités à intensifier les activités de vaccination spécialement au profit des réfugiés.

For more information please contact: Dr Omar Khatib, Programme Manager, EHA/AFRO email: khatibo@afro.who.int