Africa weekly emergency situation update No. 34 - French version

Report
from World Health Organization
Published on 03 Nov 2008
Contexte général

Le désastre humanitaire suite aux combats dans l'est de la RDC avec environ 1,6 millions de personnes déplacées dans la région a focalisé cette semaine l'attention de toute la communauté humanitaire et internationale. D'autres crises politiques conduisant à l'insécurité, aux déplacements des populations dans certains pays continuent. Les épidémies frappent toujours plusieurs pays. L'OMS continue son appui technique aux pays en crises.

Situation dans les pays

Crises aigues

- Ethiopie: La malnutrition progresse. L'Agence Nationale de Météorologie a prédit des pluies en dessous de la normale d'octobre à décembre 2008 ce qui va détériorer la situation alimentaire. Malgré la persistance de l'insécurité alimentaire, les ressources pour l'aide se raréfient. Selon le PAM, le manque pour cette période serait de 236 392 tonnes métriques d'une valeur de 198,5 millions de dollars US. 51 cas sans décès de diarrhée aqueuse aigue notifiés à la semaine 42. L'OMS, l'UNICEF et les ONG majeures appuient le Ministère de la Santé pour le contrôle de l'épidémie.

- Guinée-Bissau: L'épidémie de choléra demeure incontrôlable mais depuis 4 semaines consécutives, on observe une baisse du nombre des cas. A la semaine 44 ; 13 326 cas et 218 décès ont été notifiés et cela depuis le début de l'épidémie. L'OMS et plusieurs partenaires appuient le Ministère de la Santé pour contenir l'épidémie.

- Kenya: L'alerte sécuritaire et la préparation ont été à la une cette semaine. Le couvre feu imposé suite aux inondations et aux violences inter claniques à Mandera est toujours en vigueur. Plus de 9 600 personnes ont été déplacées dans la région et environ 150 maisons détruites. 25 cas suspects de choléra avec 1 décès ont été notifiés dans 5 districts de la province de Nyanza. L'OMS et d'autres partenaires appuient les autorités nationales pour la réponse à l'épidémie.

- Uganda: Le HCR a enregistré environ 8 500 réfugiés congolais qui ont fui depuis le début des combats dans le Nord Kivu/RDC. Ils se sont installés pour la plupart dans 12 villages le long de la frontière avec la RDC. Comme au Kenya, l'alerte terroriste est toujours en vigueur.

- RCA: La situation sécuritaire est relativement calme. Dans le Nord est, cette accalmie coïncide avec le retour des déplacés à leurs domiciles.

- RDC: Désastre humanitaire dans le Nord Kivu depuis la semaine dernière lorsque des groupes rebelles sont pratiquement entrés dans Goma la capitale provinciale. Bien que le cesser le feu décrété par les rebelles soit toujours respecté, la situation humanitaire des 1,6 millions de personnes déplacés de guerre dans la province a suscité de grandes préoccupations de la communauté internationales et des agences humanitaires. Selon OCHA en RDC, plusieurs camps de déplacés à Rutshuru et Kibumba ont été pillés par les rebelles armés et environ 35 000 personnes ont dû retourner dans leurs villages. L'OMS coordonne la réponse à la crise du secteur santé.

- Tchad: La situation sécuritaire dans l'est est toujours imprévisible avec des incidents sécuritaires isolés. Les attaques armées sévissant dans la région ont forcé les agences humanitaires à suspendre une assistance cruciale à des milliers de déplacés. Des cas suspects de rougeole ont été notifiés dans l'est (Abéché) avec 8 cas. Des échantillons de sang ont été prélevés pour la confirmation de laboratoire. Des mesures de surveillance sont en cours avec l'appui de l'OMS.

- ZIMBABWE: Le Gouvernement tout inclusif comprenant les trois principaux partis politiques n'a toujours pas été formé. L'épidémie de choléra à Chitungwiza est sous contrôle bien que le problème d'eau et d'hygiène demeurent non résolu. Au total 145 cas et 16 décès ont été notifiés au 20 octobre 2008. L'OMS conduit l'appuie au Ministère de la Santé et Bien Etre Social pour la réponse à l'épidémie.

Pays à surveiller

- Afrique du Sud : Conflit potentiel avec la scission de l'ANC et les manifestations de toutes les factions.

- Cameroun: La piraterie dans le Golfe de Guinée a atteint le Cameroun. Des assaillants armés ont pris en otage 10 membres d'équipage d'un navire français d'une plate-forme pétrolière aux larges des eaux camerounaises le 31 octobre 2008.

- Côte d'Ivoire: Des groupes de défense des Droits de l'Homme préviennent que l'échec de l'organisation d'une élection équitable plongerait le pays dans le chaos. Après plusieurs reports, les élections sont officiellement prévues pour le 30 novembre 2008. Mais il est largement attendu qu'elles soient à nouveau reportées.

- Niger: La situation du choléra dans les régions de Tahoua et Maradi semble être sous contrôle. Pas de cas notifié à la semaine 43. Au total 972 cas et 70 décès ont été notifiés de la semaine 1 à 43. L'OMS appuie les autorités pour contrôler l'épidémie.

- Nigeria: Les pirates ont attaqué au moins deux vaisseaux pétroliers dans les eaux extraterritoriales du Delta du Niger le 25 octobre 2008. Le 20 octobre 2008, des rebelles se faisant appeler les Combattants de la Liberté de Bakassi ont revendiqué une attaque sur un chalutier dans les eaux camerounaises.

- Zambie : Le parti au pouvoir a remporté les élections. Le Front Patriotique (opposition) a déjà signifié qu'il n'acceptera pas les résultats et a protesté pour fraude électorale.

For more information please contact: Dr Omar Khatib, Programme Manager, EHA/AFRO email: khatibo@afro.who.int