Africa weekly emergency situation update No. 32 - French version

Report
from World Health Organization
Published on 20 Oct 2008
Contexte général

Cette semaine Il n' y a pas de grands changements dans le contexte général de notre Région. Les combats continuent dans l'est de la RDC et la situation humanitaire demeure préoccupante au Zimbabwe. D'autres crises politiques conduisant à l'insécurité, aux déplacements des populations dans certains pays continuent. Les épidémies frappent toujours plusieurs pays. L'OMS continue son appui technique aux pays en crises.

Situation dans les pays

Crises aigues

- Ethiopie: Malgré les efforts coordonnés du Gouvernement et de ses partenaires, la situation de crise alimentaire actuelle est toujours préoccupante. Dans la Région Somali, la situation humanitaire continue de se détériorer pendant cette période à cause de la saison sèche qui perdure. La Région a signalé une pénurie importante de nourriture, une rareté de l'eau, une mortalité importante du bétail et une augmentation de l'exode rural. Des épidémies de diarrhée aigue aqueuse sont signalées dans le pays. Au 5 octobre 2008, les nombres cumulés des cas et décès dans le pays sont respectivement de 3 675 et 22. L'OMS, l'UNICEF et les ONG majeures appuient le Ministère de la Santé pour le contrôle de l'épidémie.

- Guinée-Bissau: L'épidémie de choléra demeure incontrôlable. A la semaine 41, un total de 10 872 cas et 185 décès ont été notifiés. La capitale Bissau a le nombre le plus élevé de cas avec 7 427 cas. L'OMS et plusieurs partenaires nationaux et internationaux appuient le Ministère de la Santé pour contenir l'épidémie.

- Niger: La situation est toujours dominée par l'épidémie de choléra dans les régions de Tahoua et Maradi. A la semaine 41, le nombre de cas a baissé avec 25 cas et 0 décès notifiés contre 84 cas et 3 décès à la semaine 40. Un total de 948 cas et 70 décès ont été notifiés depuis le début de l'épidémie. L'OMS appuie les autorités sanitaires pour contrôler l'épidémie avec des kits choléra et des médicaments essentiels.

- RCA: La situation sécuritaire est relativement calme. Un rapport récent des NU a noté une sérieuse dégradation de la situation sécuritaire dans le nord du pays o=F9 les forces gouvernementales, les rebelles et les bandits de grands chemins ont été actifs. Dans le sud est, les rebelles ougandais de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA) ont été signalés très actifs.

- RDC: Plus De combats en cours dans le Nord Kivu entre les rebelles du CNDP et l'armée régulière. Des épidémies sont signalées dans plusieurs provinces : choléra au Katanga (146 nouveaux cas et 12 décès à la semaine 40), Nord Kivu (95 nouveaux cas 0 décès à la semaine 40), Sud Kivu (217 nouveaux cas 1 décès à la semaine 40). L'OMS et d'autres partenaires de santé appuient les autorités sanitaires pour le contrôle des épidémies.

- Tchad: La situation sécuritaire dans l'est est toujours imprévisible. L'augmentation du banditisme à travers l'est du Tchad a forcé plusieurs organisations d'aide à suspendre temporairement leur travail. On estime à 37 000 les déplacés internes vivant à Dogdore et Ade qui pourraient être sans soins médicaux, sans assistance alimentaire, sans eau et hygiène à moins que la situation sécuritaire ne s'améliore. L'épidémie d'hépatite E dans le camp des déplacés de Dogdore et de Bredjing continue avec 18 nouveaux cas sans décès notifiés à la semaine 41 et un total cumulé de 1 827 cas et 22 décès notifiés de la semaine 1 à 41 dans l'est du Tchad. L'OMS et les partenaires clés renforcent les activités de surveillance et de prise en charge des cas.

- ZIMBABWE: La situation humanitaire demeure très préoccupante.

Pays à surveiller

- Côte d'Ivoire: Un rapport des NU met en garde contre les menaces éventuelles au moment o=F9 les ivoiriens se préparent à aller aux élections. Les élections présidentielles prévues pour le 30 novembre 2008 pourraient être une source d'instabilité spécialement pendant la délicate période post électorale.

- Erythrée: La suspension de la fourniture en carburant aux agences des NU par le gouvernement depuis le 14 avril 2008 continue d'affecter négativement les activités de suivi et de supervision.

- Kenya: La situation politique, sociale et sécuritaire est calme. Au moins 1 000 ménages (6 000 personnes) ont été déplacés par des inondations survenues à Mandera le 14 octobre. Des résidents ont été isolés par ces inondations et des efforts étaient en cours pour les atteindre. Trois personnes sont mortes. L'épidémie de choléra dans les districts de Bungoma et Mount Elgon : les dernières données font état de 92 cas et 4 décès. Le Ministère de la Santé est présent sur le terrain, appuyé par l'OMS à travers un plan de réponse.

- Mauritanie: La tension sur la situation politique est toujours élevée.

- Nigeria: Piraterie dans le Golfe de Guinée avec huit bateaux et 96 membres d'équipage pris en otage le 16 octobre 2008.

- Tanzanie: Les autorités sanitaires ont conseillé aux populations de prendre des mesures de précaution contre la Fièvre de la Vallée du Rift (FVR), affirmant qu'il y a des signes d'une éruption de la maladie. L'OMS Tanzanie suit la situation de très près.

For more information please contact: Dr Omar Khatib, Programme Manager, EHA/AFRO email: khatibo@afro.who.int