Africa weekly emergency situation update No. 30 - French version

Report
from World Health Organization
Published on 06 Oct 2008
Contexte général

Plusieurs situations de crise évoluent cette semaine dans notre région. Des crises politiques conduisant à l'insécurité, aux déplacements des populations dans certains pays, de même que des épidémies dans d'autres sont toujours de mise. L'OMS contibue d'apporter un appui technique aux pays en crises.

Situation dans les pays

Crises aigues

- Ethiopie: L'amélioration des pluies a conduit à une meilleure disponibilité de l'eau et des pâturages dans la plupart des endroits du pays. Dans le même temps ces fortes pluies continuent d'abîmer les récoltes dans certaines zones telle que la région de Gambella. o=F9 les inondations ont touché 91 764 personnes, déplacé 35 861 et tué 5 dans 10 des 11 districts. L'OMS dirige la réponse du secteur santé.

- Guinée-Bissau: L'épidémie de choléra demeure incontrôlable. Les derniers rapports au 21 septembre 2008 font état de 7 166 avec 133 décès. L'OMS et plusieurs partenaires nationaux et internationaux appuient le Ministère de la Santé pour contenir l'épidémie.

- Niger: A la semaine 39 l'épidémie de choléra demeure active dans les districts de Keita et Birni N'Konni de même que dans le district de Maradi. 62 nouveaux cas avec 1 décès ont été notifiés contre 128 cas et 4 décès à la semaine 38. Au total, 814 cas et 62 décès ont été notifiés depuis le début de l'épidémie. L'OMS appuie les autorités sanitaires pour contrôler l'épidémie avec des kits choléra et des médicaments essentiels.

- RCA: La situation sécuritaire est relativement calme. L'augmentation des mesures de sécurité à travers les structures du système des NU devrait améliorer la situation sécuritaire globale dans le pays et faciliter le retour des personnes déplacées. Au moins 7 personnes ont été tuées et plus d'une vingtaine grièvement brûlée le 26 septembre 2008 à Gbahon, par l'explosion d'une citerne de carburant que des villageois tentaient de la siphonner. L'OMS et UNICEF ont appuyé l'Hôpital Communal dans la prise en charge des blessés.

- RDC: La situation sécuritaire dans l'est de la RDC devient chaotique. Les combats entre l'armée nationale et les rebelles du CNDP (Congrès National pour la Défense du Peuple) fait déplacer environ 100 000 personnes. Au moins 17 000 autres civiles ont été déplacées après des attaques par les milices rebelles ougandaises de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA) en Ituri et aussi après plusieurs attaques par des milices rebelles du Front de Résistance Patriotique de l'Ituri (FRPI). Plusieurs épidémies sont en cours (Choléra et rougeole dans le Nord Kivu, choléra et méningite en Orientale, méningite dans le Kasaï Occidental et le Katanga etc.). L'OMS et d'autres partenaires des NU de même que des ONG appuient la prise en charge de ces épidémies.

- Tchad: La situation sécuritaire dans l'est est toujours imprévisible et marquée par la résurgence de la criminalité et des cambriolages dans les maisons. L'épidémie d'hépatite E dans le camp des déplacés de Dogdore et de Bredjing continue avec 49 nouveaux cas sans décès notifiés à la semaine 39. Un total de 1 755 cas et 22 décès ont été notifiés de la semaine 1 à 38 dans l'est du Tchad. L'OMS et les partenaires clés renforcent les activités de surveillance et de prise en charge des cas.

- ZIMBABWE: L'arrangement pour le partage du pouvoir a rencontré des obstacles juste après sa signature lorsque les 2 partis (ZANU-PF et MDC) n'ont pu trouver un accord sur la composition du nouveau gouvernement. En attendant, la crise humanitaire s'aggrave. On estime que plus de 5 millions de personnes sur les 12 millions de population auront besoin d'une assistance alimentaire dans le premier trimestre 2009.

Pays à surveiller

- Erythrée: Une association de faibles pluies, de baisse de la production alimentaire et l'effet induit de l'augmentation globale des prix devrait toucher les groupes vulnérables cette année. La suspension de la fourniture en carburant aux agences des NU par le gouvernement depuis le 14 avril 2008 continue d'affecter négativement les activités.

- Kenya: La situation politique, sociale et sécuritaire est calme. La décision de fermer les camps des déplacés suite aux violences post électorales a laissé des milliers de personnes bloquées dans les camps de transit. L'épidémie de choléra dans les districts de Bungoma et Mount Elgon : les dernières données font état de 92 cas et 4 décès. Le Ministère de la Santé est présent sur le terrain, appuyé par l'OMS à travers un plan de réponse

- Mauritanie: Tension sur la situation politique. Les forces de sécurité ont dispersé une manifestation organisée le 5 octobre 2008 à Nouakchott par l'opposition pour la restauration de l'état de droit. Un ultimatum de l'Union Africaine pour le retour du pays à l'ordre constitutionnel expire le 6 octobre 2008.

- Nigeria: Légère diminution des violences dans la Région du Delta cette semaine. Les militants du Mouvement pour l'Emancipation du Delta du Niger (MEND) à l'origine de la récente ''guerre du pétrole'' dans la région du Delta ont libéré le samedi 19 octobre 2008 des otages locaux. Ils ont aussi déclaré un cesser le feu le 21 septembre 2008 après une semaine d'attaque sur des cibles des industries pétrolières.

For more information please contact: Dr Omar Khatib, Programme Manager, EHA/AFRO email: khatibo@afro.who.int