Épidémie de choléra au Cameroun : le Ministère de la Santé Publique coordonne la riposte avec l’appui de l’OMS et des autres partenaires, 2 août 2018

Report
from World Health Organization
Published on 02 Aug 2018 View Original

Epidémie de choléra au Cameroun : le Ministère de la Santé Publique coordonne la riposte avec l’appui de l’OMS et des autres partenaires. Le bilan est de 158 cas suspects dont 14 confirmés et 11 décès, avec une létalité globale de 7%

Yaoundé (Cameroun) 2 août 2018 – Le Ministre de la Santé Publique, Monsieur André Mama Fouda, a déclaré l’épidémie le 14 juillet 2018. Au 31 juillet 2018, le bilan cumulé est de 158 cas suspects dont 14 confirmés et 11 décès, faisant 7% de létalité. Deux régions sur dix sont en épidémie : le Nord (75 cas, 10 décès) et le Centre (45 cas, 1 décès).

Quatre Régions à savoir le Littoral (35 cas suspects, aucun confirmé) l’Extrême-Nord, le Sud-Ouest et le Sud avec chacune un cas suspect, non confirmé sont fortement à risque.

Dès l’annonce des premiers cas dans le District de Santé de Mayo Oulo, Région du Nord, une équipe conjointe du Ministère de la Santé Publique, de l’OMS et des autres partenaires y a effectué deux missions d’investigation. Au niveau central, l’OMS a remis des boites à images et des affiches pour la sensibilisation des populations, ainsi que 3 Kits de prise en charge des cas de choléra à la Délégation Régionale du Nord pour une prise en charge possible de 300 cas dont au moins 75 cas sévères. Le Représentant ai de l’OMS, Dr Phanuel Habimana a coordonné l’appui technique (participation active à la réunion de crise présidée par le Ministre de la Santé Publique le 19 juillet 2018, appui des techniciens de l’OMS pour l’élaboration et la mise en œuvre des plans et stratégies de riposte).

Pour prendre la mesure de l’épidémie sur le terrain, le Ministre de la Santé Publique et le Secrétaire d’Etat à la Santé Publique chargé de la lutte contre les Epidémies et les Pandémies, Monsieur Alim Hayatou,, accompagnés du Gouverneur de la Région du Centre, du Représentant ai de l’OMS, du Directeur de la Lutte contre la Maladie, les Epidémies et les Pandémies, Dr Alain Etoundi et des partenaires ont, le 24 juillet 2018, visité dans la ville de Yaoundé, 04 formations sanitaires et leurs unités de prise en charge des cas de choléra (Hôpital Jamot, Hôpital Central, Centre Mère et Enfant de la Fondation Chantal Biya et Hôpital de district de Biyem-Assi). Ils ont pu s’assurer de la prise en charge effective des cas et du respect des précautions standards par le personnel de santé en pareille situation.

Dans le même sens, du 27 au 31 juillet 2018, le Secrétaire d’Etat à la Santé Publique chargé de la lutte contre les Epidémies et les Pandémies, a conduit une mission de terrain dans les Districts en épidémie de la Région du Nord, accompagné du Représentant ai de l’OMS au Cameroun et des techniciens de l’OMS, du Représentant Adjoint de l’UNICEF et des techniciens de l’UNICEF, des autorités de la Région et d’autres partenaires. Au cours de cette visite de terrain, des formations sanitaires en épidémie ont été visitées. Le Secrétaire d’Etat et sa suite ont pu apprécier le niveau de mise en œuvre de la réponse à cette épidémie et des déficiences à corriger. L’engagement des autorités administratives dans la Région du Nord a été apprécié.

A l’issue de ces visites, la qualité de la réponse à cette épidémie a été relevée dans les formations sanitaires ainsi que la nécessité de renforcer les aspects de coordination, de surveillance, de prise en charge des cas, de sensibilisation et de mobilisation sociale de la population, d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement pour stopper l’épidémie.

En supplément des appuis déjà fournis, l’OMS a déployé dans la région du Nord 3 kits cholera, un épidémiologiste, un data manager et un Expert en communication pour appuyer la région du Nord à venir à bout de l’épidémie actuelle le plus rapidement possible.