Cameroon + 1 more

L’ONU condamne une attaque meurtrière contre une équipe onusienne à la frontière Nigéria-Cameroun

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Mohammed Ibn Chambas, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel. © ONU/Rick Bajornas

1 février 2017 – Le Représentant spécial du Secrétaire général et chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS), Mohamed Ibn Chambas, a condamné fermement mercredi une attaque mortelle contre une équipe de surveillance technique des Nations Unies qui mène une mission sur le terrain le long de la frontière entre le Nigéria et du Cameroun.

L'attaque a eu lieu à proximité de Hosere Jongbi, près de Kontcha, au Cameroun. L'équipe de l'ONU travaillait dans le cadre du mandat de la Commission mixte Cameroun-Nigéria (CNMC), a précisé le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, Stéphane Dujarric, lors d'un point de presse à New York.

Selon des informations préliminaires, un groupe armé inconnu a attaqué l'équipe de l'ONU mardi 31 janvier 2017 vers 14 heures, tuant cinq personnes et blessant plusieurs autres. Les victimes comprennent un entrepreneur indépendant de l'ONU, trois ressortissants nigérians et un ressortissant camerounais.

Mohamed Ibn Chambas a présenté ses sincères condoléances aux familles des personnes décédées et souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Il a appelé les autorités du Cameroun et du Nigéria à prendre rapidement des mesures pour traduire en justice les auteurs de cette attaque.

L'envoyé de l'ONU a réaffirmé le rôle essentiel de la CNMC dans l'accomplissement de la démarcation de la frontière entre les deux pays, conformément à un arrêt de la Cour internationale de Justice (CIJ), contribuant ainsi à la stabilité et à la sécurité dans la région.