Cameroon + 1 more

Cap sur Minawao Lettre d’Information de la Sous-Délégation du HCR à Maroua - N°005, décembre 2017

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Dans ce numéro

ZOOM SUR

La campagne « 16 jours d’ac - visme » contre les violences faitesaux femmes P.1

FAITS MAJEURS P.3
VIE DE LA SOUS-DELEGATION P.5

Données du camp de Minawao au 01/12/2017 Population : 59.479
%tage de femmes : 53.50%
%tage d’hommes : 46.50% Nombre d’enfants en âge scolaire : 29.973
Nombre de personnesà besoins spécifiques : 13.366
Réfugiés vivant en dehors du camp (données Enregistrement HCR)
Population : 21.189 Logone et Chari : 16.848 (femmes : 9.277 ; hommes : 7.571)
Mayo-Tsanaga : 4.341 (femmes : 2.446 ; hommes : 1.895)
Statistiques des IDPs au 01/12/2017
Population : 235.967

La campagne « 16 jours d’activisme » contre les violences faites 2aux femmes

5 novembre – 10 décembre : 16 jours de campagne contre les violences faites aux femmes. Des jours au cours desquels priorité est mise sur la promotion au sein de la communauté, des actions en faveur de l’inclusion sociale et de la lutte contre les violences faites aux femmes et filles en vue de la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD) au Cameroun et à travers le monde.
Pour cette 26e édition, le thème retenu se veut interpellateur: « Ne laisser personne pour compte, mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles ». Il est un re et du principe essen el des ODD selon lequel les personnes les plus vulnérables doivent être prises en compte pour le développement durable. Le thème retenu ce e année interpelle à la mise en place d’une synergie d’actions perme ant de travailler en partenariat avec les communautés, les organismes des Natins Unies, les ONG, les gouvernements, la société civile et le secteur privé, afin de trouver des solutions idoines pour lutter contre cett fléau. Il sollicite tous les acteurs et par es prenantes pour me re l’accent sur l’implémentation d’une solidarité agissant en faveur d’un monde exempt de violence pour toutes les femmes et les filles.
Dans la région de l’Extrême-Nord, le HCR s’est joint aux agences sœurs du système des Nations Unies, pouvoirs publics, partenaires au développement, organisations de la société civile et autres parties prenantes pour promouvoir pendant ces 16 jours et au-delà, un monde sans violence fondée sur le genre. Pour ce e édition, l’accent a été mis sur la sensibilisation, l’éducation et la responsabilisation de tous les acteurs y compris les victimes, les auteurs, les familles et les communautés.
La campagne internationale « 16 jours d’activisme » contre la violence faite aux femmes est menée tous les ans du 25 novembre, Journée interna onale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, jusqu’au 10 décembre, Journée des droits de l’homme. Elle a été initiée en 1991 par le premier Institut international pour le leadership des femmes (Women’s Global Leadership Institute), et est coordonnée par le Centre pour le leadership global des femmes (Center for Women’s Global Leadership).