Cameroon + 2 more

Cap sur Minawao Lettre d’Information de la Sous-Délégation du HCR à Maroua - N°001, avril 2017

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Dans ce numéro

ZOOM SUR Accord tripartite Cameroun/Nigéria/HCR: Vers un retour VOLONTAIRE des réfugiés P.1

FAITS MAJEURS P.3

VIE DE LA SOUS-DELEGATION P.4

Données du camp de Minawao au 31 mars 2017

Population : 62.829

Nombre de ménages : 16.900

%tage de femmes : 53,55%,

%tage d’hommes : 46,45%,

Nombre d’enfants en âge scolaire : 31.466,

Nombre de personnes à besoins spécifiques : 13.415

Accord tripartite Cameroun/Nigéria/HCR: Vers un retour VOLONTAIRE des réfugiés

L’Accord tripartite pour le rapatriement librement consenti des réfugiés nigérians vivant au Cameroun, a été signé 02 mars 2017 à Yaoundé, entre le Cameroun, le Nigéria et le HCR. Ce document est l’aboutissement d’un processus de négociation engagé en septembre 2016 entre les deux Etats. Il s’agit d’un cadre juridique qui définit les modalités du retour volontaire des réfugiés dans leur pays d’origine dans la sécurité et la dignité.

Pour des besoins de contextualisation de l’Accord, la définition du terme « réfugié » a été quelque peu revue en son article premier et renvoie désormais à « tout ressortissant ou toute personne sans nationalité dont la résidence habituelle était au Nigéria, qui vit en tant que réfugié au Cameroun, conformément aux instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux pertinents en la matière. ».

En ses articles 2 et 3, l’Accord énonce le caractère VOLONTAIRE du rapatriement, qui se basera sur des informations fiables et utiles sur les conditions qui prévalent dans le pays d’origine et les localités de retour. Ceci implique que ceux qui resteront continueront d’être régis par les normes et standards de protection internationale.

La prochaine étape consiste en la mise en place des Organes de rapatriement et donc de la Commission Tripartite, tel qu’énoncé dans l’Accord en son article 22. La Commission Tripartite est l’Organe technique qui organise les opérations de rapatriement volontaire des réfugiés nigérians vivant au Cameroun. Elle est constituée de 06 membres, dont 02 membres du Cameroun et du Nigéria respectivement, avec leurs suppléants et 02 autres membres du HCR (l’un de la Représentation au Nigéria et l’autre de la Représentation au Cameroun). La Commission Tripartite pourra mettre en place un Groupe de Travail Technique pour l’assister dans l’exercice de ces fonctions. Ce Groupe de Travail interviendra de manière opérationnelle, en établissant notamment un chronogramme et en déterminant les points d’entrée, les sites pour centre de transit, etc.

Plus de 85 000 réfugiés nigérians qui ont fui l’insurrection de Boko Haram dans le Nord-Est du Nigeria vivent actuellement dans la région de l’Extrême Nord du Cameroun. Environ 63 000 d’entre eux vivent dans le camp de réfugiés de Minawao et 35000 autres résident dans des communautés d’accueil.