Cameroun : Weekly Notes #93, 3 – 9 juillet 2017

Report
from UN High Commissioner for Refugees
Published on 12 Jul 2017 View Original

Sécurité

La situation sécuritaire dans la région de l’Extrême-Nord reste très préoccupante. Cette semaine a été marquée par plusieurs embuscades, enlèvements et attentats suicides, notamment dans les départements du Mayo-Sava et du Logone et Chari. Le 03 juillet, une attaque de la base de la Force Mixte Multinationale de Homaka dans le département du Mayo Sava a été repoussée par les militaires camerounais. Deux kamikazes se sont introduits dans deux domiciles et se sont fait exploser, blessant 19 personnes. Le 06 juillet, cinq enfants bergers ont été enlevés à Amchide et conduits vers le Nigéria par Boko Haram. Un total de quatre kamikazes ont été abattus dans le Mayo Sava dont deux à Kolofata dans la nuit du 07 au 08 juillet, et deux à Kerawa le 09 juillet. La menace terroriste reste persistante dans cette région. Dans la zone d’opération Nord, Adamaoua et Est, les activités des humanitaires se déroulent normalement en dépit de quelques incidents.

Développements majeurs

Activité de sensibilisation et mise en œuvre de l’Accord Tripartite

Les activités de sensibilisation des réfugiés sur les dispositions de l’Accord Tripartite, et sur les conditions qui prévalent dans les localités de Bama, Pulka, Goza et Banki au Nigéria, se sont poursuivies au camp de Minawao. La caravane motorisée organisée par l’équipe multisectorielle a sillonné le camp pour délivrer les messages clés aux réfugiés. Aucun mouvement de retour spontané du camp de Minawao vers le Nigeria n’a été enregistré pendant la période.