Cameroon

Cameroun : Plan de préparation et de réponse au COVID-19, Février 2020

Format
Appeal
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

REPUBLIQUE DU CAMEROUN
MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE
SECRETARIAT GENERAL
DIRECTION DE LA LUTTE CONTRE LA MALADIE LES EPIDEMIES ET LES PANDEMIES

PREFACE

Depuis Décembre 2019, la Chine fait face à une épidémie d’un nouveau coronavirus dénommé COVID-19. Les importations successives de ce virus dans d’autres pays d’Asie, d’Europe, des Etats Unis d’Amérique et d’Afrique justifient la décision du Directeur Général de l’OMS de classer cette épidémie comme une urgence de santé publique de portée internationale.

Tirant leçon de la gestion des urgences de santé publiques auxquelles le Cameroun a été confronté ces dernières années et conscient des répercussions économiques, sanitaires et sociales d’une éventuelle importation du COVID-19 au Cameroun, le CHEF DE L’ETAT, dans une démarche de prudence, a instruit que soit mis en place un dispositif de préparation et de réponse capables de garantir une riposte prompte et efficace.

Aussi ai-je demandé aux experts de mon département ministériel, en collaboration avec ceux des autres ministères les plus impliqués dans la gestion de cette menace, ceux de l’OMS et des autres partenaires, d’élaborer un plan de préparation et de réponse à une éventuelle importation du COVID-19 au Cameroun.

Ce plan est un document-cadre qui déroule les composantes essentielles, selon l’OMS, dont les actions prioritaires sont à mener dans les 30, 60, et 90 prochains jours. Le coût de sa mise en oeuvre est estimé à Six milliards Cinq Cent Millions Neuf Cent Soixante Trois Mille Deux Cent Trente Un francs (6 500 963 231) FCFA Il nous appartient désormais de mener le plaidoyer, pour la mobilisation rapide des ressources y afférentes, afin d’être prêts à contribuer pleinement au vaste élan mondial de riposte et de préparation concertées, non seulement à cette épidémie de COVID-19, mais aussi aux autres urgences et évènements de santé publique à venir.