Cameroon

Assistance d’urgence pour la protection des activités pastorales des ménages affectés par la crise Boko Haram au Cameroun

Source
Published
Origin
View original

Attachments

Objective:

Améliorer la sécurité alimentaire et les moyens d'existence des éleveurs vulnérables affectés par la crise Boko Haram dans le département du Logone et Chari, région de l’Extrême-Nord du Cameroun

Beneficiaries reached

  • 1 316 ménages

Activities implemented

  • Déstockage de 438 bovins appartenant à 234 ménages.
  • Formation en technique d’hygiène et de transformation de viande séchée au profit des bouchers, des aide-bouchers et des femmes transformatrices de produits agricoles.
  • Formation de 20 techniciens vétérinaires du MINEPIA, encadrant l’activité de déstockage, en processus de transformation des carcasses en viande séchée et en techniques de prélèvement pour les examens microbiologiques.
  • Transformation des animaux déstockés et distribution à 502 ménages de 2 510 kg de viande séchée préalablement analysés, à raison de 5 kg par ménage.
  • Analyses microbiologiques des échantillons de viande séchée, dont les résultats ont révélé une bonne qualité de la viande produite.
  • Distribution de 45 millions de francs CFA (79 646 USD), à travers les transferts monétaires, aux 234 ménages bénéficiaires du volet déstockage.
  • Distribution de 1 740 petits ruminants et de 1 160 sacs de tourteaux à 580 bénéficiaires (316 femmes et 264 hommes).
  • Formation de 20 techniciens vétérinaires du MINEPIA, encadrant l’activité de recapitalisation, en techniques d’élevage des petits ruminants (habitat, alimentation, santé et gestion du troupeau).

Impact:

  • Production de 2 510 kg de viande séchée, issue de l’activité de déstockage.
  • Production de données sur l’évaluation des carcasses, permettant de tirer les proportions pondérales de la chaine de valeur de transformation de la carcasse en viande séchée.
  • Amélioration de l’état nutritionnel des enfants malnutris au sein des ménages bénéficiaires.
  • Renforcement des moyens d'existence des éleveurs vulnérables et contribution à la relance de la chaine de valeur de la viande bovine, grâce aux activités de déstockage et recapitalisation.