Côte d'Ivoire

Sous-préfecture de Pehe : les populations de quatre villages scellent la paix par le sport

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

A l’initiative de l’Association des élèves de Bohibly, localité de la sous-préfecture de Péhé, dans le département de Toulepleu, à environ 650 kilomètres d’Abidjan, un tournoi de maracana inter villages a eu, le vendredi 25 avril 2014, avec l’appui de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). Cette rencontre sportive marquait l’apothéose d’une série d’activités organisées à la faveur des vacances de Pâques.

Des messages de paix tels que ’’par le sport construisons la paix’’ ou ’’œuvrons pour la paix et le renforcement de la cohésion sociale entre les différentes communautés et villages par la culture des valeurs du sport’’ ou encore ’’unité, paix, solidarité, tolérance et développement : avec le sport, nous y parviendrons’’, ont été lus par les joueurs des différentes équipes pour marquer leur engagement à soutenir le processus de réconciliation pour une paix durable.

Vincent Kouakou du bureau de l’Information de l’ONUCI a félicité l’Association des élèves de cette contrée pour cette initiative qui a rassemblé pendant plusieurs jours les jeunes de quatre villages. Il a invité les différentes équipes et la population à construire la paix à travers le sport. « Ce tournoi de maracana inter villages, a-t-il dit, vous a permis de vous connaitre davantage et de partager ensemble certaines valeurs comme la solidarité, l’unité, la tolérance et l’acceptation des résultats. Que vos actions au quotidien soient inspirées par ces valeurs pour que la paix se consolide en Côte d’Ivoire afin de vous permettre de poursuivre vos études dans la tranquillité pour contribuer plus tard au développement et à la prospérité de votre localité et de votre pays », a-t-il ajouté.

L’adjoint au Chef du village, Felix Tieoulou Guehi, a traduit la gratitude des populations à l’ONUCI pour l’appui à l’initiative des élèves de son village. « Votre soutien a permis à nos enfants de réaliser de grandes choses et nous tenons à vous le signifier. Votre message a été entendu et nous veillerons à ce que la paix et la réconciliation entre notre village et les autres soient au beau fixe pour renforcer la cohésion sociale », a-t-il indiqué.

Pour sa part, le Président de l’Association des élèves de Bohibly, David Djrou Guei, a exprimé la reconnaissance de ses camarades à l’ONUCI. « Par votre présence à nos activités, vous démontrez vraiment votre disponibilité à soutenir les actions de jeunesse et des élèves. C’est une leçon que vous nous donnez et nous allons veiller à ce que la tolérance, la non-violence et le flair play guident nos pas pour une école débarrassée de la violence », a-t-il soutenu. Ce tournoi, a poursuivi M. Djrou, a été organisé dans le but de faciliter la cohabitation des personnes vivant dans la sous-préfecture de Péhé.

La finale de cette compétition qui a opposé les équipes de Péhé et Bohibly a vu la victoire de celle de Bohibly aux tirs au but, trois tirs contre deux au terme d’un match âprement disputé dont le score au temps réglementaire était de un but partout.

Rappelons que lors du lancement, le 17 avril 2014, des activités de cette association, une sensibilisation sur les grossesses précoces en milieu scolaire avait été organisée ; une tribune au cours de laquelle l’ONUCI avait exhorté la population à s’impliquer davantage dans la lutte contre ce phénomène qui est l’une des causes de la déscolarisation de la jeune fille.