Côte d'Ivoire

Santé / 6 mois après son inauguration la vérité sur l’hôpital général d’Adjame

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Inauguré le 14 Juillet 2014, l’Hôpital général d’Adjamé fonctionne normalement jusqu’à ce jour. Il convient de préciser que cet hôpital n’est pas nouveau comme celui d’Angré, de Gagnoa etc. Il a été construit depuis une dizaine d’années et est resté sans équipements jusqu’à ce que les nouvelles autorités décident de le rendre fonctionnel. D’ailleurs, celles-ci (Les autorités) avaient le choix entre le raser et le reconstruire, ou alors l’équiper comme tel. Vu l’urgence, elles ont décidé de l’équiper et le rendre fonctionnel afin de soulager les populations d’Adjamé. Dès lors, des problèmes d’instabilités de courant, de climatisation, de bouche d’incendie etc… ne peuvent qu’être récurrents. Conscient de cette situation, le Ministère de la santé et de la lutte contre le sida, a pris le taureau par les cornes. Un système alternatif d’épuration d’eau est en cours. De même que d’autres réformes visant à rendre fonctionnel tous ses services. Il faut noter que cet hôpital demeure avant tout et surtout un Hôpital Général. Et que son budget ne peut qu’être conforme qu’à celui-ci. C’est d’ailleurs le coefficient qu’on applique à tous les hôpitaux généraux pour fonctionner. Et Adjamé ne peut pas faire l’exception. Dans tous les cas, l’on ne peut reprocher, en Côte d’Ivoire, au Ministre de la santé et de la lutte contre le Sida sa passivité ou sa mollesse devant les problèmes qui touchent son département. Femme d’engagement et de témérité, Dr Raymonde GOUDOU COFFIE a mené tous les grands combats pour redorer le blason du système sanitaire ivoirien naguère en pleine déliquescence. Comme elle l’a fait en d’autres circonstances, elle continuera toujours de se battre pour relever les plateaux techniques des différents centres de santé du pays afin de soulager tous ceux qui vivent sur le territoire national.

Service communication MSLS