Côte d'Ivoire

Retranscription du point de presse hebdomadaire de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) du 17 avril 2014

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Kadidia Ledron (Porte-parole de l’ONUCI) : Mesdames et messieurs, bienvenue à ce point de presse hebdomadaire de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). Je salue tous les auditeurs d’ONUCI FM ainsi que tous les internautes qui nous écoutent et nous suivent à Abidjan et dans les différentes régions du pays. J’en profite pour rappeler l’adresse du site web de l’ONUCI www.onuci.org.

Vous pouvez aussi suivre les activités de la Mission via Twitter @ONUCINFO et sur facebook.com/onuci Je vais commencer, ce point de presse par les activités de la Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire et Chef de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), Mme Aïchatou Mindaoudou.

Mme Mindaoudou a été reçue en audience, le 10 avril 2014, par le Président ivoirien, Alassane Ouattara pour échanger sur la situation en Côte d’Ivoire. A l’issue de l’audience, la Représentante Spéciale a dit avoir évoqué avec le Chef de l’Etat ivoirien, la récente visite du système des Nations Unies dans l’Ouest du pays et les dispositions à prendre dans la perspective de l’organisation de l’élection de 2015. Sur ce point, elle a rappelé que « pour les Nations Unies il était important qu’un mécanisme crédible, transparent et inclusif soit mis en place pour permettre l’organisation d’élection transparente, démocratique dans un climat apaisé ».

Dans le cadre de ses consultations, la Chef de l’ONUCI a également rencontré, le 09 avril, le ministre ivoirien de l’Intérieur, Hamed Bakayoko.

Le 15 avril, Mme Mindaoudou a reçu, au siège de l’ONUCI, une délégation du Front Populaire Ivoirien (FPI) conduite par son président, Pascal Affi N’guessan. Les discussions ont porté, entre autres, sur le dialogue avec le Gouvernement et le processus de réconciliation nationale.

Plus tôt, dans la matinée du 15 avril, Mme Aïchatou Mindaoudou, a remis la médaille des Nations Unies à 849 casques bleus du contingent jordanien de la force de l’ONUCI (JORBATT 15).

Enfin, pour clore ce chapitre sur les activités de la Représentante Spéciale, hier, le 16 avril, les clefs de six sites de stockage munitions notamment d’Akouedo, d’Akakro, de Bouaké, de Daloa, de Séguéla et de Yamoussoukro ont été remises symboliquement au Ministre Chargé de la Défense auprès du Président de la République, Monsieur Paul Koffi Koffi et au Chef d’État-Major des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), le Général Soumaila Bakayoko. Ces sites font partis d’un lot de 78 bâtiments réhabilités et construits dans le cadre du projet de gestion et de sécurisation des stocks de munitions du Service de Lutte Anti-Mine des Nations Unies (UNMAS).

Ce projet illustre également la mise en œuvre du mandat de l’ONUCI en matière de protection des populations civiles.

A présent je voudrais vous parler de la situation sécuritaire qui demeure calme dans l’ensemble du pays. Durant la quinzaine écoulée, l’ONUCI a effectué au total 3242 patrouilles terrestres et aériennes.

La force de l’ONUCI, de l’opération française Licorne et les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), poursuivent également leur étroite collaboration. Dans ce sens, le 15 avril 2014, l’Etat-major de la Force Licorne a abrité la dernière réunion tripartite bimensuelle entre ces trois forces.

Au niveau des actions civilo-militaires (ACM), les équipes médicales des différents contingents des casques bleus ont procuré, des soins médicaux gratuits à environ 1865 patients dont un nombre important de femmes et d’enfants. Par ailleurs, plus de 453 800 litres d’eau potable ont été distribués ces deux dernières semaines à des populations confrontées aux pénuries d’eau.

Pour ce qui est de la police des Nations Unies (UNPOL), elle a effectué au cours de la quinzaine dernière, 2840 patrouilles simples, mixtes et conjointes sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

Dans le domaine du renforcement de capacités, les activités se sont poursuivies au bénéfice des policiers et gendarmes ivoiriens notamment en Management, Police de la Circulation Routière, Police Maritime, Informatique et Technique de Recherche d’Information. Les activités d’encadrement et de colocation ont continué au même titre que celles au sein des Commissariats de Police, des Brigades de Gendarmerie et des Maisons d’Arrêt, sur toute l’étendue du territoire.

Maintenant je vais vous parler des activités de la Division des Droits de l’Homme de l’ONUCI. 13 sessions de sensibilisation à la promotion et au respect des droits de l’Homme ont été organisées à l’intention des populations des localités de Bako (41 km d’Odienné), Bouaké, Bongo (50 km d’Aboisso), Divo, Duekoué, Fougbesso (191 km d’Odienné), Odiénné, San-Pedro et Vincenkro (145 km de Daloa).

Au total, 1760 personnes ont pris part à ces séances de sensibilisation qui ont essentiellement porté sur les droits de la femme et de l’enfant, avec un accent particulier sur le droit à l’éducation, ainsi que sur les grossesses en milieu scolaire. Trois autres séances de formation ont été organisées à l’intention de 138 membres d’ONG de défense des droits de l’Homme à Gagnoa, Yamoussoukro et Yopougon. Ces séances de formations ont porté sur les techniques de surveillance, d’enquêtes et de rédaction de rapport en matière de droits de l’Homme ainsi que sur les mécanismes de justice transitionnelle.

Pour ce qui est de son appui au DDR, du 1er au 15 avril 2014, l’ONUCI a poursuivi son accompagnement à l’Autorité du Désarmement, de la Démobilisation et de la Réinsertion des ex-combattants (ADDR) ; notamment par un soutien aux opérations de désarmement et démobilisation (opérations DD) sur le site d’Anyama. 12 opérations ont eu lieu aux cours desquelles 78 ex-combattants ont déposé 4 armes, 15 grenades anti-personnel, 3 explosifs, 3 explosifs non létaux et 4830 munitions. Ces ex-combattants participeront aux projets de réintégration de l’ADDR, menant aux métiers de la protection civile.

En matière de Réforme du secteur de la sécurité, l’ONUCI, en partenariat avec la Fondation Friedrich Ebert, a organisé sous l’égide du Secrétariat du Conseil National de Sécurité, la 2e édition du séminaire en matière de contrôle démocratique du secteur de la sécurité destiné aux membres de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale, c’était à Grand Bassam, du 9 au 12 avril. Ce séminaire a visé 03 objectifs : former les députés, les familiariser au processus de la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) et maximiser leur potentiel dans le cadre du contrôle parlementaire en tant qu’acteurs clefs sur les questions de sécurité.

J’en viens maintenant aux activités de la composante des affaires civiles de l’ONUCI qui a développé des activités portant sur le renforcement du dialogue intercommunautaire en vue de renforcer la cohésion sociale dans la région du Boukani à Bouna, Doropo, Nassian et Tehini, située à 568 km d’Abidjan.

Pour terminer, j’ai quelques annonces. Le Bureau de l’information publique de l’ONUCI organise les 29 et 30 avril prochain à Korhogo, son 5e atelier médias sur « la gestion de la rumeur, le respect des droits de l’Homme, le renforcement de la cohésion sociale, le renforcement du leadership féminin, gages d’un environnement apaisé ». 15 participantes représentant des coopératives et des mutuelles de Boundiali, Dikodougou, Ferkessédougou, Mbengué, Korhogo, Koutou, Ouangolodougou, Sinémentiali et Tengrela, sont impliquées avec à leurs côtés, des animateurs des radios de proximité et des correspondants de presse.

L’ONUCI à travers le Bureau de l’Information et plusieurs composantes de la Mission, poursuit la campagne de sensibilisation de proximité sur la promotion et l’engagement des populations à consolider la paix, la réconciliation nationale et pour le développement local. C’est ainsi que Bouaflé, la capitale régionale de la Marabouhé, accueillera, du 23 au 25 avril 2014, la 33e édition des Journées des Nations Unies (JNU). Enfin, c’est la ville de Korhogo qui accueillera la 34e édition, du 20 au 22 mai 2014.

Je vous remercie et je suis prête à prendre vos questions.