Rapport de l’Expert indépendant sur la situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire, Doudou Diène* (A/HRC/26/52)

Report
from UN Human Rights Council
Published on 15 May 2014 View Original

Conseil des droits de l’homme
    Vingt-sixième session
    Point 10 de l’ordre du jour
    Assistance technique et renforcement des capacités      

Résumé     

Dans le présent rapport, l’Expert indépendant rend compte de sa sixième visite en Côte d’Ivoire, du 11 au 23 février 2014 et présente une mise à jour de la situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire depuis son précédent rapport, qui faisait suite à sa cinquième visite dans le pays, du 14 au 23 octobre 2013 (A/HRC/25/73). Sa partie principale porte sur une proposition de programme d’action sur la prise en charge des victimes de la crise ivoirienne, issue de la conférence internationale sur la situation des victimes de la crise ivoirienne organisée à Abidjan, à l’initiative de l’Expert indépendant, du 12 au 14 février 2014.  

L’Expert indépendant rappelle que la Côte d’Ivoire est dans un moment de vérité dont la complexité s’accentue au fur et à mesure de l’approche des élections présidentielles de 2015. Cette complexité est renforcée par un environnement régional encore fragile du fait des conflits émergents.  

L’Expert indépendant reprend dans ce rapport certaines préoccupations constantes liées, entre autres, à l’augmentation des violences sexuelles, à la persistance des exactions commises par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) et les Dozos, aux conditions socio-économiques de la population, et aux préoccupations relatives à la liberté d’expression et d’association. L’Expert indépendant confirme à la fois les progrès considérables accomplis par la Côte d’Ivoire dans le domaine de la consolidation de l’État de droit, mais souligne les défis majeurs encore prévalents.   

Ce rapport de l’Expert indépendant est un plaidoyer pour faire de la situation des victimes une cause nationale. L’expert indépendant rappelle également que la pression du calendrier judiciaire est plombée par le nombre et la sensibilité des dossiers en attente. Le calendrier électoral imminent des élections de 2015 exige également des ressources humaines et matérielles nécessaires à la disposition de la justice et à l’accélération de son fonctionnement.  

Ce rapport sera mis à jour lors de la présentation orale de l’Expert indépendant à la vingt-sixième session du Conseil des droits de l’homme.