Côte d'Ivoire

Les populations de Ziglo réaffirment leur volonté de promouvoir le vivre-ensemble

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a organisé, ce vendredi 25 avril, une séance d’information et d’échanges avec les populations du village de Ziglo (environ 555 km à l’ouest d’Abidjan) dans le cadre de sa caravane de sensibilisation communautaire, ONUCI Tour.

Avec les représentants du bureau de l’Information publique, de la division Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR), des sections Etat de droit et Affaires civiles ainsi que ceux de la Police des Nations Unies, les échanges ont porté sur la paix, la réconciliation, la protection des civils, le rôle de l’ONU dans le désarmement des civils et des ex-combattants, le respect du chef et de l’autorité de l’Etat, le recensement de la population, la bonne cohabitation entre communautés et la lutte contre les rumeurs et contre les mutilations génitales féminines.

Dans leurs interventions, les populations ont réaffirmé leur adhésion aux messages de paix et de réconciliation véhiculés par l’ONUCI. Elles ont saisi l’occasion pour exprimer aux autorités locales des doléances portant, entre autres, sur l’électrification de l’école du village et la construction de pompes villageoises.

Au terme de la rencontre, le Chef du village, Tahé Momboye René, a manifesté toute sa satisfaction pour cette présence de l’ONUCI dans sa localité. « Nous voyions vos véhicules passer et nous sommes vraiment heureux de cette escale chez nous pour parler de paix et de réconciliation. Soyez en remerciés », a-t-il indiqué avant de formuler cette demande : « nous souhaitons des passages plus réguliers pour continuer la sensibilisation car c’est important pour nous ».

Parlant au nom des communautés vivant à Ziglo, Kindo Ousseiny a mis l’accent sur les rapports de bonne cohabitation qui doit exister entre les populations. « Vos différents messages sont venus renforcer notre conviction qu’il est bon de bien nous entendre avec nos tuteurs », a-t-il précisé.

Le volet humanitaire de cette présence de l’ONUCI à Ziglo a été matérialisé par la distribution d’une citerne d’eau potable par le Bataillon marocain. Puis, un match de gala a opposé l’équipe de la jeunesse du village à la formation de l’ONUCI. Ayant dominé leurs adversaires sur la marque de 2 buts à 1, les joueurs marocains ont fait don du trophée à leurs hôtes.