Côte d'Ivoire

Les populations d’Alépé et les Forces de sécurité s’engagent à renforcer la cohésion sociale

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

L’Opération des Nations-Unies en Côte D’Ivoire ( ONUCI) a organisé, le Mardi 20 mai, dans les locaux de la préfecture d’Alépé, située à une quarantaine de km d’Abidjan, un atelier de sensibilisation de proximité au profit des Forces de Sécurité et la Société civile..

L’objectif visé par cette rencontre est de renforcer les capacités des partenaires aux fins de promouvoir une meilleure cohabitation entre les Forces de l’ordre et les populations, la protection des civils et la réconciliation. En outre, cette plateforme d’échanges devrait permettre une meilleure socialisation des agents de sécurité et contribuer à renforcer la confiance entre ces forces et les populations..

Cette manifestation présidée par le préfet du Département d’Alépé a enregistré la participation d’une centaine d’invités au nombre desquels figurent l’adjoint au Maire de la Commune d’Alépé, les Forces de l’ordre issus de la Gendarmerie, des Forces Républicaines de Côte D’Ivoire et des Eaux et Forêts. Y ont également pris part des représentants de groupements et de coopératives de femmes, des mouvements de jeunesse, des autorités traditionnelles, des media ainsi que des directeurs départementaux et chefs de service..

S’exprimant au nom de l’ONUCI, le chef de délégation, chargé du Plaidoyer au Bureau de l’Information Publique, Marie-Irène Richmond Ahoua a exhorté les séminaristes à être de véritables relais des messages de paix dans leurs communautés et zones d’affectation respectives.

Dans son intervention, le préfet du Département d’Alépé, Mme Diaby Dao Aminata, a vivement félicité la Mission onusienne pour la pertinence de l’organisation de ce séminaire et a indiqué que « l’ONUCI contribue de manière active et significative au développement de notre pays, à travers le financement de projets à impact rapide, la sensibilisation en matière de recherche de la paix, de réconciliation et de cohésion sociale ».

Des thématiques liées au respect de la déontologie, aux Droits de l’Homme, à la Protection de l’Enfant, à la Gestion de la rumeur dans le cadre de la promotion de la cohésion sociale et la contribution des Nations Unies à la Réforme du système de sécurité et du processus du désarmement ont été présenté par les experts de l’ONUCI.

A l’issue des travaux fructueux et enrichissants dans les ateliers, les participants ont formulé des recommandations pertinentes promptes à favoriser une meilleure cohabitation entre les Forces de l’ordre et la Société civile..

Un tournoi de football opposant les Jeunes et les éléments des Forces de sécurité, précédé d’un match de gala féminin, a mis fin à la manifestation