Côte d'Ivoire

Le 19 ème contingent du bataillon marocain de l’ONUCI fait un important don de médicaments à l’hôpital général de Duekoué

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Le 19 ème contingent du bataillon marocain (MORBATT) a fait le 21 mai 2014, un don de médicaments à l’hôpital général de Duekoué, localité située à 502 km au nord-ouest d’Abidjan.

L’hôpital général de Duekoué, vient de recevoir des soldats marocains de l’ONUCI pour le bien-être des populations plusieurs dizaines de médicaments renfermant des antibiotiques, des antalgiques, des antipaludéens, des antiseptiques, des seringues, du matériels de laboratoire et des béquilles.

Le Lieutenant Krimou Hicham, médecin chef du 19 eme, au nom du colonel-major Fouad Akki, commandant du 19 ème contingent marocain, a indiqué que les soldats du MORBATT veille toujours à promouvoir la santé et le bien-être des populations. C’est avec honneur que le personnel médical s’engage dans cette activité humanitaire. « Ce don exprime le début d’une collaboration avec nos confrères de l’hôpital pour le bien-être de nos populations » a-t-il dit.

Le directeur de l’hôpital, le Docteur François Dagri a situé le contexte de la collaboration avec le MORBATTt. « Depuis la présence du MORBATT à Duekoué, nous avions une collaboration avec les différents contingent qui se sont succédés. Ces contingents sont intégrés au programme des activités de l’hôpital de Duekoué » a-t-il révélé.

Le docteur Dagri a poursuivi en indiquant que le besoin des patients étant accrus, il semble opportun que l’ancien partenariat soit actualisé. Avant de promettre mettre les médicaments reçus à la disposition des patients de manière gratuite.

Le maire résident Richmond Niagne s’est félicité du don du MORBATT et a appelé au renforcement de cette collaboration. « Je vous demande d’aller au-delà de ce don en assistant l’équipe médicale de l’hôpital par votre savoir-faire » a-t-il soutenu.

Docteur Arnaud Angolah, adjoint au directeur départemental de la santé, a souligné que ce jour était celui de l’hôpital puisqu’il venait de recevoir du conseil régional quelques heures auparavant des dons, avant de promettre que les médicaments reçus du MORBATT seront utilisés à bon escient.