Côte d'Ivoire

L’ONUCI renforce les capacités d’une centaine de femmes sur la gestion associative et la cohésion sociale

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Outiller les représentantes de la Fédération des associations de femmes du département de Toulepleu, pour une implication effective dans le renforcement de la cohésion sociale au sein de leurs communautés : c’est l’objectif d’un atelier de formation organisé, jeudi 23 avril 2015, à Toulepleu, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire par l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), à travers sa section des Affaires civiles. Cent vingt femmes ont pris part à cette formation qui leur a permis de connaitre leur rôle en tant que vecteur de cohésion sociale, leurs droits et devoirs en matière de protection et de promotion de la non-violence et de renforcer leurs capacités en gestion associative et de micro-projets.

À l’ouverture des travaux, la Coordinatrice du Bureau du Système des Nations Unies à Toulepleu, Hélène Sylvie Zomahoun, a réitéré l’engagement de l’ONUCI à soutenir les initiatives des partenaires, notamment les femmes pour qu’elles s’approprient le processus de sortie définitive de crise. « Femmes, nous comptons sur votre soutien aux efforts de consolidation de la paix pour un développement durable », a-t-elle lancé avant d’ajouter que les femmes sont un maillon essentiel dans la promotion et le respect des droits humains.

Pour le Chef de cabinet du Préfet de Toulepleu, Théophile Coulibaly, les actions de l’ONUCI sont à encourager car la Mission onusienne soutient de plus en plus les initiatives pour le rayonnement de leur département. Il a exprimé sa gratitude pour les efforts accomplis dans le cadre du retour à la normalité à Toulepleu. « La semaine dernière nous étions à Diai dans le cadre d’une rencontre inter communautaire, en début de semaine, ce sont les populations de Bloléquin qui ont bénéficié de votre appui au travers d’une table ronde sur les défis de la cohésion sociale ; et aujourd’hui, les femmes de Toulepleu sont à l’honneur à travers cet atelier de renforcement de capacités. Ces nombreuses initiatives démontrent votre disponibilité et votre engagement à nous appuyer pour une Côte d’Ivoire forte », a conclu M. Coulibaly.

Communications, travaux en groupe et exercices pratiques ont meublé cette rencontre dont les principaux thèmes développés étaient, entre autres, l’impact des rumeurs sur la cohésion sociale ; le rôle de la femme dans le renforcement de la cohésion sociale ; les droits des femmes et des enfants en lien avec la cohésion sociale ; la contribution des femmes dans la lutte contre les violences basées sur le genre, la gestion associative et les activités génératrices de revenu.

Quant à la Présidente de la Fédération des associations des femmes du département de Toulepleu, Yvonne Tahi, elle a dit la joie de ses membres pour cette action de l’ONUCI qui vient combler un vide. « Cet atelier nous a permis d’apprendre beaucoup de choses sur la vie associative et l’importance d’une cohésion sociale renforcée dans la consolidation de la paix. Nous prenons devant vous, l’engagement de mettre en pratique les conseils prodigués au cours de cette rencontre pour le bien-être de notre fédération », a-t-elle soutenu.