Côte d'Ivoire

Gouegui : les populations s’engagent au renforcement de la cohésion sociale et à un environnement électoral apaisé

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Les composantes Droits de l’Homme, Affaires civiles, Information publique et Police de l’Opération des Nations Unies en Côte (ONUCI), se sont rendues, jeudi 23 avril 2015, à Gouegui près de Bangolo, situé à 537 km au nord-ouest d’Abidjan, pour sensibiliser les populations de cette contrée au renforcement de la cohésion sociale et à un environnement électoral apaisé.

À cette occasion, Pierre Aby de la Division de l’Information publique a appelé les participants à créer les conditions d’un environnement apaisé à la prochaine élection présidentielle, gage de cohésion et de paix. « En observant les règles démocratiques, vous participez à des élections transparentes, faisant du vainqueur, le vrai vainqueur. Laissons la démocratie s’exercer pour permettre le développement de nos régions », a-t-il conseillé.

Sandra Lucette Penan des Affaires civiles de l’ONUCI, a pour sa part, exhorté les femmes à jouer un rôle prépondérant dans le processus électoral du village. « Les femmes sont réputées bonnes conseillères auprès de leur époux et ne devraient, à ce titre, faillir à cette réputation, en envenimant les campagnes électorales. Elles devraient être celles qui calment, en véhiculant des messages de paix. Elles ont un rôle important dans la cohésion sociale, la paix et le développement », a-t-elle souligné.

De son côté, Esther Esso N’dri de la Division des Droits de l’Homme, a mis l’accent sur le droit dont dispose chaque individu de participer aux joutes électorales de son pays. « La liberté de circuler librement, des uns et des autres, dans les différents quartier de votre village devrait être observée pour le bon déroulement de la prochaine élection présidentielle. Le choix de chacun devrait être respecté pour permettre à la démocratie de s’exprimer », a-t-elle indiqué.

Pamphile Nibigira de la Police des Nations Unies a, dans la foulée, appelé à un environnement électoral apaisé. « Notre apport, nous Police des Nations Unies, est de participer à l’instauration de la paix sur toute l’étendue du territoire. Je vous exhorte à faire en sorte, que durant la prochaine élection présidentielle, la paix demeure », a-t-il recommandé. Nos parents pour que la guerre ne revienne plus jamais Côte d’Ivoire. Les élections seront apaisées dans notre village.

Au nom des populations du village de Gouegui, le Chef de la localité, Benoit Touzahouin, s’est engagé à créer les conditions d’une paix durable durant l’élection présidentielle. « Nous prenons l’engagement devant vous, de sensibiliser grâce aux différentes sensibilisations que nous mènerons. Nous souhaitons que l’ONUCI nous appuie toujours dans ce sens », a-t-il conclu.

Lors des échanges, les préoccupations des participants ont dénoncé les nombreux cas de viol sur les filles et les femmes enregistré dans la région. Ils ont en outre exprimé le besoin d’organiser des sessions de renforcement des capacités des leaders politiques et d’opinion, en prélude aux prochaines élections.