Côte d'Ivoire

Evaluation Rapide de l’Impact de la Pandémie Liée au COVID-19 sur la Cohésion Sociale en Côte d’Ivoire, mai 2020

Format
Assessment
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Suite au signalement, fin décembre 2019, par la Chine de la survenue sur son territoire d’une maladie à potentiel épidémique, attribuée à un nouveau coronavirus n_Cov19, renommé COVID-19, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré, le 30 janvier 2020, l’épidémie au nouveau virus comme étant une Urgence de Santé Publique de Portée Internationale (USPPI) et déclaré Pandémie au 11 mars 2020.

En date du 18 mai 2020, les services de santé ivoiriens ont recensé 2119 cas confirmés de COVID-19, dont 1040 personnes guéries et 28 décédées. Au 13 avril 2020, parmi les 113 districts sanitaires que compte le territoire ivoirien, 27 ont notifié des cas confirmés avec 93% des cas confirmés situés sur Abidjan (43% dans la commune de Cocody).

Afin de limiter la propagation du virus en Côte d’Ivoire, le Gouvernement a adopté une série de mesures visant à réduire les risques de contamination. Parmi ces mesures figurent :

▪ La fermeture des écoles à partir du 17 mars 2020 (réouverture des établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur à compter du 8 mai 2020 pour l’intérieur du pays et prévue le 25 mai 2020 pour le Grand Abidjan) ;

▪ La fermeture des restaurants, maquis et autres lieux publics pouvant rassembler plus de 50 personnes (réouverture des restaurants, maquis et bars à partir du 8 mai 2020 pour l’intérieur du pays et du 15 mai 2020 pour le Grand Abidjan dans le strict respect des mesures barrières et réouverture des bars annoncée pour Abidjan à partir du 31 mai 2020) ;

▪ La fermeture à tout mouvement humain de toutes les frontières terrestres, maritimes et aériennes à compter du 22 mars 2020 (Les trafics de marchandises demeurent autorisés sous réserve du respect des mesures sanitaires applicables.) ;

▪ La mise en place d’un couvre-feu de 21h à 5h entre le 24 mars 2020 et le 8 mai 2020, élargi de 23h à 4h à partir du 8 au 15 mai 2020 et levé à partir du 15 mai 2020 ;

▪ Le confinement d’Abidjan du reste de la Côte d’Ivoire à compter du 29 mars 2020 (maintenu jusqu’au 31 mai 2020).

L’OIM a procédé à une évaluation rapide de la situation dans différentes localités (urbaines et rurales) en Côte d’Ivoire afin d’identifier les différents impacts et risques liés à la pandémie en termes de cohésion sociale et de tensions communautaires.

Objectifs :

• Faire un état des lieux (certaines zones) du ressenti de la cohésion sociale et les détériorations possibles dans le contexte du COVID-19

• Mettre en évidence d’éventuelles corrélations entre l’impact socio-économique de la pandémie sur les populations et l’impact en termes de cohésion sociale

• Collecter des données auprès de différentes localités afin de contextualiser la réponse à apporter concernant la prévention de potentiels conflits inhérents au COVID-19