Côte d'Ivoire

Education inclusive et maintien des filles à l’école en Côte d’Ivoire : Affaires Mondiales Canada et UNFPA apportent un appui en matériel informatique aux structures de mise en œuvre du projet

Dans le cadre du projet « Droit à l’éducation inclusive et maintien des filles à l’école », financé par Affaires Mondiales Canada, l’UNFPA a offert le jeudi 31mars 2022 des matériels informatiques d’une valeur de 9.900.000 FCFA, aux partenaires de mise en œuvre du projet.

Ce projet vise à réduire les facteurs de contreperformance des filles à l’école dans un contexte où elles ont un accès limité à leurs droits en matière d’éducation, de santé de la reproduction et de protection contre les violences basées sur le genre. Il met en collaboration a) le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, b) le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle c) le Ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant et d) le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, du Service Civique et de l’emploi des jeunes.

Selon monsieur Eloi Kouassi, Conseiller Technique et représentant de la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation :« Cet appui contribuera à renforcer la performance de nos collaborateurs et des différents systèmes d’information et de gestion des données, notamment pour le renforcement de l’accès et le maintien des filles à l’école ».

Madame Nicole Gesnot, Conseillère et Cheffe de la Coopération à l’ambassade du Canada, a partagé la vision du Canada qui milite pour l’égalité des chances pour tous, l’éducation de la jeune fille et l’autonomisation de la femme qui est en phase avec ce projet, notamment en matière de renforcement des droits de la jeune fille en matière d’éducation et d’accès aux services de santé de la reproduction.

Cette cérémonie de remise de matériels informatiques vise à renforcer les capacités matérielles des structures clés de mise en œuvre du projet d’une part et à contribuer à l’amélioration des systèmes d’information et de gestion des données pour une planification basée sur des évidences.

Par ailleurs, monsieur Alain Akpadji Représentant Résident par intérim de l’UNFPA en Côte d’Ivoire a encouragé : « tous les acteurs et tous ceux qui œuvrent dans l’ombre pour que les filles et femmes puissent jouir de leur droit à l’éducation au même titre que les garçons et les hommes en vue d’un développement harmonieux et inclusif », avant d’ajouter : « Grâce aux différentes actions conjuguées le taux d’achèvement scolaire au primaire est passé de 80,6% à 86,91% et celui de rétention scolaire des adolescentes inscrites au secondaire est passé de 69,7% à 85% de 2019 à 2021 ».

L’UNFPA est engagé dans le maintien des filles à l’école à travers la réduction de tous les facteurs de contreperformance. Dans le cadre du projet « Droit à l’éducation inclusive et maintien des filles à l’école », l’UNFPA et Affaires Mondiales Canada ont accompagné le gouvernement ivoirien à travers la distribution de 10 000 kits scolaires et 6202 kits d’hygiène menstruelle, les prises en charges financières pour un retour à l’école ou à la vie active 200 jeunes filles anciennement porteuses de grossesse précoces, ’engagement de 237 Leaders communautaires et religieux dans la scolarisation des filles, l’adoption de méthodes contraceptives par 11 380 filles, la prise en charge de 373 jeunes filles porteuses de grossesses précoces et le renforcement en compétences de vie courante de 6 507 filles auditrices.