Côte d'Ivoire

33e édition des JNU à Bouaflé : les populations consolident la cohésion sociale

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

La 33e édition des Journées des Nations Unies (JNU) s’est déroulée du 23 au 25 avril 2014, dans la ville de Bouaflé, la capitale de la région de la Marahoué, située à plus de 300 km d’Abidjan, au centre de la Côte d’Ivoire. Cette plate-forme d’échanges avec les populations, qui permet d’expliquer le mandat et les activités de la Mission et d’engager d’avantage les populations à la cohésion sociale et à la réconciliation nationale, a débuté le 23 avril, par des consultations médicales gratuites. Ces consultations médicales ont été suivies de travaux en ateliers, de projections de films sur la paix et la cohésion sociale ainsi que d’activités sportives.

Le deuxième jour des JNU a été marqué par la présence de la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Mme Aïchatou Mindaoudou. A son arrivée à Bouaflé, Mme Mindaoudou a effectué une visite de courtoisie auprès des autorités préfectorales, des élus et des autorités administratives avec à leur tête le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères, M. Charles Koffi Diby.

Au cours de la séance de travail qui a réuni les responsables politiques et administratifs, les élus et les cadres du département ainsi que les chefs traditionnels, la Représentante spéciale a expliqué le sens de cette rencontre qui vise à se rapprocher des populations pour échanger et les encourager à consolider la cohésion sociale. « Nous savons que Bouaflé est une ville cosmopolite où vit une diversité de communautés dans un environnement de paix et de cohésion sociale », a-t-elle indiqué, leur demandant de tourner la page de la crise post électorale. Mme Mindaoudou a également insisté sur le suivi des recommandations formulées lors des travaux en ateliers.

La Représentante spéciale a aussi rencontré le Président du Tribunal de la ville, M. Kamin Celestin, et ses collaborateurs dans le cadre de l’appui de l’ONUCI à la restauration de l’Etat de droit.

Au cours du forum d’échanges avec les populations de Bouaflé, qui a mis un terme à cette 33e édition des JNU, Mme Mindaoudou a rappelé que « l’ONUCI accompagne le Gouvernement et soutenait les populations dans leurs initiatives en faveur du renforcement de la cohésion sociale à travers la concertation sociale et le développement local ». Dans ce sens, elle a insisté sur l’apport des populations pour renforcer et promouvoir cette cohésion sociale.

Le clou du forum a été la signature du protocole d’accord relatif à la réhabilitation du Centre culturel Henri Konan Bédié et la restitution des recommandations issues des travaux en ateliers. Les chefs traditionnels, les femmes, les jeunes, les médias ont renouvelé leur adhésion et leur engagement en faveur de la paix et du renforcement de la cohésion sociale.

Le Président du Conseil régional, M. Abbi Koffi Richmond, a appelé les représentants des populations à renforcer la cohésion sociale par tous les moyens, en privilégiant l’intérêt général.