Côte d'Ivoire

Vingt-troisième rapport du Secrétaire général sur l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (S/2010/15)

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

I. Introduction

1. Le Conseil de sécurité, par sa résolution 1880 (2009), a prorogé jusqu'au 31 janvier 2010 le mandat de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) et de la force française Licorne et m'a prié de lui rendre compte de la situation en Côte d'Ivoire ainsi que des progrès accomplis dans la satisfaction des critères proposés dans mon rapport du 8 janvier 2009 (S/2009/21). Le présent rapport rend compte des principaux événements survenus dans le pays depuis mon rapport du 29 septembre 2009 (S/2009/495) jusqu'à la fin de décembre 2009. Les critères et les indicateurs de progrès figurent dans l'annexe I au présent rapport.

II. Situation sur le plan de la sécurité

2. Durant la période considérée, la situation générale en matière de sécurité en Côte d'Ivoire est demeurée stable, malgré une recrudescence des vols à main armée et des autres activités criminelles, en particulier dans l'ouest du pays. Les attaques perpétrées par des bandits armés de fusils d'assaut et de machettes ont fait 16 morts et contribué au sentiment d'insécurité persistante dans les zones de Duekoué, Guiglo et Bangolo. De plus, après le début de l'année scolaire, des affrontements entre deux groupes d'étudiants rivaux, les 21 et 28 septembre, à Duékoué et Abidjan respectivement, ont troublé les activités d'inscription scolaire et occasionné des dégâts matériels.